Count Basie-Frank Sinatra – An historic musical first


  • CRITIQUE/

Vous ne rêvez pas… Ce disque sorti en 1962 est l’alliance de 2 artistes hors pair : « la voix » et « l’orchestre » !

La voix de Sinatra joue ici avec le maître du swing. C’est un disque de jazz certes, mais c’est avant tout un grand disque de variété américaine dans toute sa splendeur, avec le jazz au service du crooner le plus connu de la planète.   

C’est le premier album enregistré avec le Count, il y en aura 2 autres qui suivront, dont un live.  Ici Sinatra sublime des standards comme « Pennies From Heaven » ou « Nice Work If You Can Get It ». L’histoire veut que lors de l’enregistrement, Count Basie n’étant pas un lecteur aguerri n’aura pas eu le temps de décrypter rapidement les nouveaux thèmes, il ne jouera donc pas de piano sur certains morceaux.

La grande classe ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

full album……

————————–

Sinatra-Basie : An Historic Musical First (alias Sinatra-Basie) est un album studio de Frank Sinatra de 1962, arrangé par Neal Hefti.

C’est le premier enregistrement que Sinatra a fait avec l’Orchestre de Count Basie. En 1964, Sinatra et Basie font un dernier enregistrement studio, It Might as Well Be Swing, orchestré par Quincy Jones, et le premier album live de Sinatra, Sinatra at the Sands (1966), est consacré au groupe Basie.

Sinatra est apparu dans un épisode de The Dinah Shore Show qui a été diffusé le 9 décembre 1962, la veille de la sortie de Sinatra-Basie, et a interprété l’arrangement de l’album « Please Be Kind ».

Selon le livre de Will Friedwald, Sinatra ! The Song Is You, « Basie n’a pas joué du piano sur plusieurs des morceaux:’La veille du premier rendez-vous, nous avons répété toute la journée, toute la nuit’, a déclaré Bill Miller, officiellement en tant que contractant. « Tout le monde est aussi venu une heure avant pour qu’on puisse les revoir.

Comme Joe Bushkin l’a fait remarquer,’The Basie guys could read as well as any studio band’, mais pour les aider à mieux cerner les charts, Sinatra et Miller ont fait appel au trompettiste Al Porcino.

Basie était un lecteur compétent, mais pas un lecteur expert, poursuit Miller,  » et il était très lent à apprendre de nouvelles mélodies, alors sur quelques chansons, il a dit : « Tu le joues ». Pour faire court, Bill Miller a joué du piano dans  »Pennies from Heaven ». Wikipédia.

————————–

1. Pennies from Heaven
2. Please Be Kind
3. (Love Is) the Tender Trap
4. Looking at the World Thru Rose Colored Glasses
5. My Kind of Girl
6. Pennies from Heaven [1956 Version]
7. I Only Have Eyes for You
8. Nice Work If You Can Get It
9. Learnin’ the Blues
10. I’m Gonna Sit Right Down and Write Myself a Letter
11. I Won’t Dance
12. Nice Work If You Can Get It [1956 Version]

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s