Annie Philippe ‎– Sensationnel ! Yé-Yé Bonbons 1965-1968


  • CRITIQUE/

Voici une merveilleuse compilation pour réécouter ou découvrir cette chanteuse des années yéyé. Elle a souvent été comparée à France Gall, moi j’ai une préférence pour ce timbre de voix, mais cela reste très personnel.

Après avoir enregistré quelques 45t en 1965 dont le « Baby love » des Supremes (il était de rigueur en cette période de faire des covers d’outre-atlantique), elle se fait connaître du grand public en faisant partie de la vague Yéyé qui va envahir la France, enchaînant plusieurs succès et accompagnant Jacques Dutronc et Claude François en tournées.

C’est en 2015 que sort cette compilation sortie sur le label historique ACE Records (label spécialiste de rythm’blues, doo wop et soul). Les notes du disque sont faites par Jean-Emmanuel Deluxe, journaliste, spécialiste de culture pop, ayant écrit un livre sur les « filles de la pop » qui dans sa version anglaise arbore une super photo d’Annie Philippe avec ses lunettes en couverture. Dommage que l’édition française ait eu un choix différent. https://frama.link/1FKBUmEX

Cette musique semble avoir passé le temps sans une ride, c’est une pop française rafraîchissante, chic et spontanée. 

A écouter sans modération ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Full….
https://acerecords.co.uk/-50

C’est la mode….

Pas de taxi….

 


Biographie
Annie Philippe naît le 17 décembre 1946 dans un quartier de Paris à Belleville Ménilmontant.

Les années yéyé
Elle débute comme disc-jockey au Club Twenty One près des Champs-Élysées où elle est remarquée par le chef d’orchestre et arrangeur Paul Mauriat, (arrangeur de Charles Aznavour) et passe une audition avec des titres de Leny Escudero, Marie Laforêt, et France Gall.

Annie Philippe suit des cours de chant. En 1965 elle enregistre son premier 45 tours, « Vous pouvez me dire » chez Riviera, une sous-marque de Barclay. Son second 45 tours « Baby Love (adaptation du tube des Supremes) et le troisième avec une composition de Guy Marchand, J’ai tant de peine la font connaître du grand public.

Elle interprète des chansons à succès telles que Ticket de quai (printemps 1966) du parolier André Pascal. Entre 1966 et 1968, les succès s’enchaînent : Sœur Angélique, Cause donc toujours, Pas de taxi, C’est la mode, Pour qui pour quoi, Mes amis mes copains, Pour la gloire, Le temps des poupées, Le mannequin , un autre grand succès, écrit aussi par André Pascal). On la voit faire de la figuration dans le scopitone Adieu jolie Candy de Jean-François Michaël en 1969.

Elle figure sur la « Photo du siècle » regroupant 46 vedettes françaises du « yéyé » en avril 1966.

Après plusieurs saisons de tournées, notamment avec Jacques Dutronc et Claude François, elle décide de prendre un peu de recul.

Années 1970
Dans les années 1970, elle fait peu parler d’elle, si ce n’est pour son apparition dans le magazine Lui.
En 1978, elle enregistre un maxi disco en anglais, à l’instar d’Evy, une autre chanteuse des années 1960 qui, avec le groupe Belle époque, se taillait un grand succès avec Miss Broadway.

Années 1980
Dans la décennie suivante, elle refait de la télévision, apparaissant dans La Chance aux Chansons de Pascal Sevran.
En mai 1985, les Forbans lui proposent de faire la première partie de leur spectacle à l’Olympia.
Au printemps 1988, Jean-Paul Belmondo fait appel à elle pour jouer à ses côtés dans le film Itinéraire d’un enfant gâté de Claude Lelouch.

Années 2000
En 2001, Annie Philippe retrouve Frank Alamo sur le plateau de Pascal Sevran lors de l’émission de célébration des 15 ans de « La Chance aux Chansons ». À la suite de cette émission, Frank, qui a lui aussi arrêté de chanter, décide de remonter sur scène et propose à Annie d’assurer la première partie de ses spectacles. Frank Alamo et Annie Philippe ont du reste enregistré un duo.
Annie et Frank se produisent dans des galas à travers la France. La tournée Âge tendre et Têtes de bois leur permet de rencontrer à nouveau le public.
Annie se produit régulièrement dans les soirées JUKEBOX au Petit Journal Montparnasse, ainsi qu’au Moulin de Dannemois, en 2009 et 2010.

Années 2010
Annie Philippe sort en juin 2010 le single Versets de l’amour (5 mixes), disponible sur les plates-formes de téléchargement légal, accompagné d’un clip original.

Vie privée
Elle a été mariée avec René Juillet, homme d’affaires aisé, ainsi qu’au cycliste Cyrille Guimard. .WIKIPEDIA


Cette sortie sur notre marque Ace International occasionnelle comprend une heure de purs moments pop de la carrière d’Annie Philippe, une des principales filles yé-yé de France. La collection est disponible sous la forme d’un CD 24 pistes et d’un album 12 pistes en vinyle rouge 180g, tous deux comportant des notes de Jean-Emmanuel Deluxe, auteur du récent livre Yé-Yé Girls Of 60s French Pop, qui a interviewé la charmante Annie spécialement pour ce projet.

Annie a été lancée dans un monde yé-yé dominé par Sheila, Sylvie Vartan, Françoise Hardy et France Gall. Son premier album, une couverture de Lulu, n’a pas fait le bonheur de la Parisienne de 17 ans, mais les ventes ont été excellentes pour sa suite, une version de « Baby Love » des Supremes. Un an s’est écoulé avant qu’Annie n’atteigne la célébrité au même niveau que les autres filles ; son succès « Ticket De Quai » a ouvert la voie à beaucoup d’autres et reste son plus gros vendeur.

Le dernier record d’Annie est atteint à la fin de 1967, après quoi la superstar Claude François l’engage dans son nouveau label, où elle va passer la décennie. Les décennies suivantes ont été marquées par des sorties sporadiques mais, après un silence prolongé, elle est revenue à l’avant-scène, toujours aussi glamour.

« Même avec le temps, je suis toujours fière de mon catalogue », dit Annie. « J’ai eu de grands paroliers comme Gilles Thibaut et Jacques Revaux, et des arrangeurs comme Paul Mauriat, Jean-Claude Vannier et Christian Gaubert. A l’époque, les budgets n’étaient pas un problème. J’avais même Bashung, qui a composé « Une Petite Croix » en pensant à moi. Je pense qu’une chanson très agréable et très peu connue de mon répertoire est « Bonjour, Bonsoir Et Au Revoir », composée par Le Système Crapoutchik, un groupe influencé par les Beatles qui était le groupe de Jacques Dutronc. Le grand batteur Daniel Ceccarelli a même travaillé avec moi ».

Mick Patrick


Side 1

  • C’est La Mode
  • Plus Rien
  • Pour La Gloire
  • Pas De Taxi (EP version)
  • On M’a Toujours Dit
  • Tu Peux Partir Où Tu Voudras (Go Where You Wanna Go)

Side 2

  • J’ai Tant De Peine
  • Sensationnel Jeffry
  • J’ai Raté Mon Bac
  • Une Petite Croix
  • Le Mannequin
  • Bonjour, Bonsoir Et Au Revoir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s