Boris Kovac and Ladaaba Orchest – Last balkan tango


ladaaba_frajshtend1

  • CRITIQUE/

En 2001, Boris Kovac crée le Ladaaba Orchest. Ce disque est la symbiose parfaite entre tango et musique traditionnelle d’Europe de l’est ; un vrai enchantement, enregistré chez l’excellent label  de musiques traditionnelles « Piranha records ». 

Cet album dégage un univers totalement onirique. Inspiré par le parcours artistique de Boris Kovac, par son travail avec des danseurs et des plasticiens avec ses formations antérieures à celle-ci.

C’est la guerre de Yougoslavie qui vient donner les fondations, le sens et l’inspiration à ce groupe aux styles très variés. Cette musique vient exorciser de nombreuses années de guerre, et Boris Kovac transcende par la danse, l’amour de son pays meurtri par les déchirements inter-ethniques.

Laissez-vous bercer par cet univers enivrant où les mélodies tournent en boucle dans nos têtes… sans jamais s’arrêter…. Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Begin-in……

Ending……

Tango apocalypso (video)

————————–

Biographie
Boris Kovač est né à Novi Sad, en Voïvodine région de la Serbie, alors partie de la Yougoslavie. Il a étudié à l’accordéon comme un enfant et a reçu plus tard une année d’enseignement sur le saxophone, mais est autodidacte sur un large éventail d’instruments.
En 1977, il a formé Meta Sekcija, un groupe de jazz. En 1982, il créé Ritual Nova, un ensemble de musiciens, plasticiens, danseurs et interprètes, et a servi comme son compositeur et réalisateur.  Kovac a sorti son premier album, Rituel Nova, en 1986 en Yougoslavie, Kovač établi Ogledalo, un groupe de théâtre de musique de chambre à Novi Sad.
De 1991 à 1996, Kovac a vécu en Italie, la Slovénie et l’Autriche pour échapper aux guerres yougoslaves, mais il est retourné à la Serbie après la cessation des combats. Inspiré par les bombardements de l’OTAN de la Yougoslavie dans la guerre du Kosovo, il a formé La Danza Apocalyptica Balcanica, raccourcie à LaDaABa Orchest, en 2001. Le groupe a joué la danse de salon de la musique pour « exorciser la folie de la guerre.»  En 2001, il publié The Last Balkan Tango avec l’Orchestre Ladaaba.
En 2002, Kovač fondée Kachara Records (du качар Kačar serbe) nommée pour sa maison de famille dans Bukovac (partie de la Petrovaradin municipalité dans la ville de Novi Sad) en Voïvodine, où le vin a été produit de 1868 à 1941. En Août 2005, il sort l’album du Monde après l’histoire comme Brois Kovač et La Campanella. Il a reçu le prix pour la musique Sterija dans l’année 2007 pour la pièce « nahod Siméon ».
En 2008, sa collection de DVD Avant et après l’Apocalypse a reçu le prix de la Critique Association allemande. En 2009, Boris a composé la musique pour White, White World, un film de fiction réalisé par Oleg Novković.

Musique
La musique de Kovač tire sur les traditions folkloriques – pas seulement ceux serbes, mais aussi hongrois et roumain, car ils ont tous le facteur dans la culture musicale de Voïvodine multi-ethnique. Dans son dernier Balkan Tango, il combine ces traditions avec les styles de tango argentin. Sa production musicale se divise en trois catégories: les cycles profondément spirituelles qu’il écrit pour son ensemble Rituel Nova, la plus formelle contemporaine musique de chambre pour la danse et le théâtre, et la musique de danse de son LaDaABa Orchest.
« Notre avantage est que les gens de 20 nationalités différentes vivent ensemble dans les plaines de Pannonie. Donc, aujourd’hui, personne ne peut dire ce qui folklore ma musique provient exactement. » . Wikipédia.

————————–

Published by PIRANHA, Berlin 2000
Produced and mixed by Boris Kovac and Mare Vukmanovic,

LaDaABa Orchest:

Boris Kovac, Boki – alto & soprano sax
Bogdan Rankovic, Bogi – clarinet, bass clarinet
Goran Penic, Gogi – accordion
Olah Vince, Vici – violine & acoustic guitars
Milos Matic, Miki – double bass
Istvan Cik, Picu – drums, percussion

1. THE LAST BALAN TANGO
(Boris Kovac) 8:55
2. BEI-ING
(Boris Kovac) 7:57
3. OCTOBERBURREKFEST
(Boris KovaC) 4:03
4. BALKATINO
(Milos Matic) 4:10
S. SLOW FOR JULIA
(Boris Kovac) 5:59
6. BEGIN FOR JULIA
(Boris Kovac) 3.55
7. RUMBATTO
(Milos Matic) 4:15
8. THE LAST WALTZ IN BUDAPEST
(Boris Kovac) 5:03
9. WHAT LIFE OFFERS
(trad./ Boris Kovac) 1:19
10. TANGO APOCALYPSO
(Boris Kovac) 6:07
11. SHADOWS OF REMlNISCENCE
(Boris Kovac) 5:38
12. ENDING
(Boris Kovac) 4:5Z
13. ORIENT EXPRESS
(Boris Kovac) 7:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s