Public enemy – Fear of a black planet


publicenemy

  • CRITIQUE/

C’est avec ce 3ème disque que ce groupe mythique se fait réellement connaître. Je ne suis pas un grand connaisseur de hip-hop ou de rap, mais j’aime l’urgence en musique et ce disque en est la quintessence. C’est par le « fight the power » introduisant le film de Spike Lee que j’ai découvert ce groupe.

Beaucoup de musiciens, tous genres confondus, devraient prendre une leçon en écoutant ce disque, de part les samples utilisés, les arrangements, l’énergie et surtout la « musicalité » qui s’en dégagent.

Certes, si des centaines de groupes sont de pâles copies de Public Enemy, le rap et le hip-hop ont depuis conquis la planète entière. Et le Rap reste toujours une musique de contestation, même si une majorité de groupes préfèrent les strass, les paillettes et la réussite au discours politique où artistique.

Bref écoutez cet album sans concession … Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Full album……

Introduction du film de Spike Lee  » Do the right thing » avec « Fight the power » de Public ennemy

————————–

Fear of a Black Planet est le troisième album studio de Public Enemy, sorti le 10 avril 1990.
L’album s’est classé 3e au Top R&B/Hip-Hop Albums et 10e au Billboard 200 et a été certifié disque de platine par la RIAA le 7 juin 1990.
Il a été également nommé aux 33e Grammy Awards dans la catégorie « Meilleure performance rap d’un duo ou d’un groupe » (Best Rap Performance by a Duo or Group). Wikipédia.

                                                                               ————————–

Sur scène les New Yorkais de Public Enemy se produisait avec un service d’ordre auto proclamé ‘ sécurité du premier monde ‘armés de pistolets mitrailleurs Uzis , leur slogan se définissait en ces termes brûlants ‘ l’apocalypse a deja eu lieu mais vous ne vous en êtes pas rendus compte’ Tout un programme

Sens certain de la provocation et de la mise en scène ou motivation réelle d’activisme politique issue de l’héritage des ‘blackpanthers ‘ et du ‘black po ‘ il est incontestable en tout cas que le groupe propose un électro choc musical et revendique clairement l’affirmation du peuple noir et de ses droits , voire de sa supériorité

le titre de cet album en dit deja assez long sur la menace annoncée par Chuck D , Flavor Flav , Professor Griff , et Terminator X ‘ « Fear of a black planet (la peur d’une planete noire)

« Utilisons au mieux le rap notre CNN noir a nous  » ironise le leader Chuck D et le moins que le moins puisse dire c’est qu’il parviennent parfaitement avec ‘fear of a black planet » cette bombe incendiaire , disque phare du rap , troisième disque du groupe et énorme succès commercial du début des années 1990.

Si l’album précédent ‘ It takes a nation of million to hold us back’ (il faut une nation de millions de personnes pour nous retenir) avait mis tout le monde en garde cet album lui passe a la vitesse supérieure et enfonçe le clou avec une fureur inouie .Chuck D s’auto proclamant ‘rebel without a pause ‘ (rebelle a plein temps) en clin d’oeil a James Dean l’icone des fifties ‘et ‘rebel without a cause ‘ (rebelle sans raison)

L’hymne définitif du rap se trouve peut être même sur ce disque avec ‘fight the power ‘ ,plus qu’une chanson ce titre enragé est un brulôt politique d’une violence ahurissante qui dépasse le cadre même de la musique , titre emblématique du mouvement il est au rap ce que ‘get up stand up ‘ est au reggae a savoir son manifeste universel. Sens critique

————————–

1     Contract On The World Love Jam     1:48
2     Brothers Gonna Work It Out     5:03
3     911 Is A Joke Written-By – W. Drayton* 3:17
4     Incident At 66.6 FM     1:37
5     Welcome To The Terrordome     5:25
6     Meet The G That Killed Me     0:44
7     Pollywannacracka     4:13
8     Anti-Nigger Machine     2:39
9     Burn Hollywood Burn Rap [Featuring] – Big Daddy Kane, Ice CubeWritten-By – A. Hardy*,   O. Jackson* 3:04
10     Power To The People     3:48
11     Who Stole The Soul?     3:51
12     Fear Of A Black Planet     3:42
13     Revolutionary Generation     5:43
14     Can’t Do Nuttin’ For Ya Man     2:46
15     Reggie Jax     1:35
16     Leave This Off Your Fu*kin Charts Written-By – N. Rogers* 2:31
17     B. Side Wins Again     3:45
18     War At 33 ⅓     2:07
19     Final Count Of The Collision Between Us And The Damned     0:48
20     Fight The Power Edited By – Shayne Sealy, Terrence SmithSaxophone – Branford Marsalis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s