Joe Jackson – I’m the man


  • CRITIQUE/

C’est le 2eme opus du trublion de la scène punko-new-wave de la fin des années 70 qui est à l’honneur aujourd’hui.

Après un premier album superbe « Look sharp » sorti en début d’année, c’est la sortie d’ « I’m the man » en fin d’année qui vient asseoir la notoriété du chanteur parmi les piliers de la scène rock anglaise, une année fructueuse et de qualité. Au niveau influences, nous sommes bien sûr en Angleterre : The Jam, Elvis Costello, une génération qui définit et impose une autre esthétique différente du postulat purement punk, privilégiant le dandysme au nihilisme.

Joe Jackson, c’est surtout un rock énergique et très mélodique à l’instar d’Elvis Costello, ce qui ne l’empêchera pas de frayer aussi avec le reggae et le jazz ensuite. Des ballades superbes et une assise rythmique solide. Un souvenir inoubliable en concert ! 

Encore un disque qui fit frémir mon walkman d’ado à l’époque où il n’y avait pas encore de norme de sécurité du volume sonore… He’s the man ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

On your radio ……

It’s different for girl ……

Im the man ……

Friday ……

————————–

A l’écoute du disque I’m the Man, on se dit deux choses importantes. D’abord, que Joe JACKSON était alors bien décidé à reproduire joyeusement l’effet Look Sharp ! de son premier album de 1979 avec ses fidèles musiciens. La deuxième, c’est : il est vraiment fort ce type…
C’est vrai quoi, ce multi-instrumentiste asthmatique avait plus d’un tour dans son sac pour nous ressortir la formule rock de son premier album, de préférence punk mais toujours diversifié. C’est le prolongement du premier album à plus d’un titre : même base, mêmes musiciens, même réussite. On ne les mentionnera d’ailleurs jamais assez ces musiciens, Joe bien sûr, puis le batteur tranchant David Houghton, le survolté Gary Sanford à la guitare et le tueur Graham Maby à la basse qui n’a pas son pareil pour plomber les morceaux d’une lourdeur savante, mais très musicale.
Les chansons ensuite, se révèlent en dépit d’un habillage presque similaire, toutes efficaces, pour ne pas dire passionnantes. Le trio d’accompagnateurs nous terrasse partout, même sur les chansons calmes, et c’est Joe qui va venir rajouter un peu de créativité avec des instruments comme le piano, l’harmonica ou le mélodica, tous inédits en général dans ce punk dont l’influence domine ici. Bref, tout fonctionne.
Entre inspiration, fraîcheur et richesse, ce deuxième album vaut bien la même attention que son prédécesseur. Découvrez donc de ce disque vinyle I’m the man, sortit seulement quelques mois après le premier album.. CFM radio.

————————–

1. On Your Radio 4:01
2. Geraldine and John 3:14
3. Kinda Kute 3:33
4. It’s Different for Girls 3:42
5. I’m the Man 3:58
6. The Band Wore Blue Shirts 5:07
7. Don’t Wanna Be Like That 3:41
8. Amateur Hour 4:05
9. Get That Girl 3:03
10.Friday 3:36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s