Mississippi Fred McDowell – Long way from home


a1c34d182ce0a8938c055f4c6a9b52fc

CRITIQUE/

Fred McDowell a vraiment la classe avec ce visage émacié et ses lunettes, mais le « look » ne fait pas toujours la qualité artistique, ici les deux vont de paire.

En écoutant le premier morceau « The train i ride….. » on peut comprendre que nous accompagnons le voyage en train d’un flux répétitif entêtant… Chantant comme un chamane, le bluesman hypnotise, mais c’est grâce à son jeu de guitare « slide » qu’est réputé Mississippi Fred McDowell, celui-ci navigant entre rythmes lancinants et voix à l’accent rural allant à l’essentiel.

Guitariste virtuose et minimaliste, Mississippi Fred McDowell s’est surtout fait connaitre par la reprise de « you gotta move » des Rolling Stones dans « Sticky fingers » en 1971, et c’est avec grand plaisir que ces royalties vinrent mettre du « beurre dans les épinards » dans la vie de ce bluesman.

J’aime particulièrement ce bluesman au style et au son unique !  Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

The train i ride……

Poor boy, long way from home……

Milk cow blues……

John Henry vidéo

————————–

Biographie

Il est né à Rossville dans le Tennessee, près de Memphis. Ses parents, qui sont fermiers, meurent quand McDowell est un jeune garçon. Il commence à jouer de la guitare à l’âge de 14 ans dans les bals autour de Rossville. Pour fuir la condition de laboureur à la campagne, il part à Memphis en 1926 où il travaille dans l’alimentation. Il exerce également nombre d’autres petits boulots et joue de la musique en échange de pourboires. Plus tard en 1928, il voyage dans le sud du Mississippi en gagnant sa vie comme saisonnier lors des récoltes de coton. Il s’installe comme fermier à Como (État du Mississippi), à environ 40 miles au sud de Memphis en 1940 ou 1941, tout en continuant à jouer de la musique pour des bals et des pique-niques.

Au début, il joue de la guitare slide à l’aide d’un couteau de poche, puis avec un os de côte de bœuf, puis plus tard avec un morceau de verre pour obtemir un son plus clair.

Il est célèbre pour la chanson You Gotta Move, reprise par The Rolling Stones et Aerosmith.

Son blues, très « épuré », voire minimaliste se contente souvent de doubler à la guitare la mélodie chantée. (Cf, Good morning little school girl, you gotta move…). Sa longévité (rare pour un bluesman!) lui permet de côtoyer les grands du blues. Certains n’hésitent pas à citer Fred McDowell comme influence directe malgré son style si particulier.

Ses derniers blues retrouveront la grille habituelle (grille blues en 12 mesures) comme progression harmonique, et avec un accompagnement polyphonique à la guitare.

McDowell est mort du cancer le 3 janvier 1972, âgé de 68 ans. Il fut enterré à Hammond Hill Baptist Church, entre Côme et Senatobia, État du Mississippi. Wikipédia

————————–

1 The train I ride
2 Poor boy, long way from home
3 Milk cow blues
4 John Henry
5 Gravel road blues
6 Millionaire s daughter blues
7 Big fat mama
8 You drove me from your door
9 Sail on, little girl

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s