Frank Zappa – Sheik Yerbouti


zappa-hamburg-1973

  • CRITIQUE/

Enregistré pendant la tournée de 1978, ce disque est un des disques abordables de la discographie de Zappa. Je n’évoquerai pas l’entièreté de sa fructueuse carrière artistique, mais ce disque sera le premier d’une sélection à venir…

Il est bien difficile en cette période, où la médiocrité est glorifiée, de parler de musique complexe, aux textes drôles,  faisant preuve de créativité ; cela devient presque obscène ! Malgré cela Zappa n’a cessé de toute sa carrière de combattre la stupidité humaine sous toutes ses formes. La majeure partie des personnes qui « n’aiment pas », en général ne le connaissent pas !

Il sera peut être un peu difficile pour certains de rentrer dans ce continuum de morceaux, sans coupure, où les changements de rythmes, la dérision, la fantaisie et les chorus de guitare ponctuent une histoire un peu décousue, mais ça vaut le coup de découvrir cet univers finalement très rock’n’roll. Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Full album……

————————–

Sheik Yerbouti est un album rock de Frank Zappa paru en 1979. Toutes les chansons qui y figurent ont été enregistrées en live par Zappa au cours de différentes dates de sa tournée européenne 1978, tournée qui passait par le Pavillon de Paris, porte de La Villette, les 6, 7, 8 et 9 février 19781. Les chansons entendues par le public à cette occasion étaient inédites avant leur publication un an plus tard sur cet album. Comme à son habitude, Zappa a amélioré ces enregistrements en public à travers un travail en studio et l’ajout de divers overdubs. Le groupe qui l’accompagne alors sur scène est composé de Terry Bozzio à la batterie, Patrick O’Hearn à la basse, Adrian Belew à la guitare, Tommy Mars et Peter Wolf aux claviers et Ed Mann aux percussions.

Historique

C’est le premier album de Frank Zappa pour CBS et l’un de ses plus gros succès commerciaux, atteignant la 21e place des charts américains2.
Son titre est une transcription phonétique de « Shake your booty », que l’on pourrait traduire par « Bouge tes fesses ». (« (Shake, Shake, Shake) Shake Your Booty » était le titre d’un chanson par KC and the Sunshine Band.)
On y retrouve un tango, des collages sonores (Rubber Shirt où Zappa a collé une partie de basse et une autre de batterie enregistrées sur des chansons différentes et qui semblent pourtant se répondre – technique de xenochronie), des chansons rock et des solos. Wikipédia.

                                    ————————————————

Satirique comme jamais, Frank Zappa nous livre en 1979 ce Sheik Yerbouti survolté. L’album est constitué de chansons inédites enregistrées en live, mais largement retouchées après pour obtenir la perfection sonore du studio en gardant l’énergie du live. Car l’énergie c’est ce qu’on retient en premier, ça n’arrête jamais, ça fuse dans tout les sens : des références, des blagues douteuses, des délires de musiciens… Si bien que l’album manque parfois un peu d’émotion au profit du rire. Des titres comme « Dancin Fool » ou « Bobby Brown Goes Down » sont à cet égard des chefs d’œuvres comiques, aussi drôle et entraînant à chaque écoute. Mais le style, sans doute trop compréhensible finit par lasser l’oreille et on arrive assez lourdement jusqu’à la fin de l’album. Si les chansons séparément sont toutes des tubes, l’ensemble de cet opus est sans doute trop homogène et on s’en lassera assez rapidement pour retourner écouter les albums plus construits et mieux écrits du compositeur moustachu….
Je mets donc un 16 pour (la pochette et le titre excellent), l’énergie, la qualité de la plupart des compositions et les solos de guitare souvent très bon, mais cet album de Zappa est globalement assez dispensable. (En fait, il prend une certaine place dans le concept de la « Continuité Conceptuelle », au niveau des paroles surtout). X.Silence.net

————————–

Face 1
1.     I ‘ve Been In You (Hammersmith Odeon, Londres)     Zappa     3:33
2.     Flakes (Hammersmith Odeon)     Zappa & Adrian Belew     6:41
3.     Broken Hearts Are for Assholes (Hammersmith Odeon)     Zappa, Bozzio & O’Hearn     3:46
4.     I’m so Cute (Hammersmith Odeon)     Bozzio     4:20

Face 2
1.     Jones Crusher (The Palladium, NYC)     Belew     2:49
2.     What Ever Happened to All the Fun in the World     Moire, Bozzio & O’Hearn     0:33
3.     Rat Tomago (Deutschlandhalle, Berlin)     instrumental     5:15
4.     We’ve Got to Get into Something Real[*]     Moire, Bozzio, O’hearn     0:32
5.     Bobby Brown [**] (Hammersmith Odeon)     Zappa     2:43
6.     Rubber Shirt     Instrumental     2:58
7.     The Sheik Yerbouti Tango (Deutschlandhalle)     instrumental     2:44

Face 3
1.     Baby Snakes (Hammersmith Odeon)     Zappa     1:50
2.     Tryin’ to Grow a Chin (Hammersmith Odeon)     Bozzio     3:32
3.     City of Tiny Lights (Hammersmith Odeon)     Belew     5:30
4.     Dancin’ Fool (Hammersmith Odeon)     Zappa     3:43
5.     Jewish Princess (The Palladium)     Zappa     3:16

Face 4
1.     Wild Love (Hammersmith Odeon)     Zappa, Brock, Bozzio, Mars, Thornton     4:10
2.     Yo’ Mama (Hammersmith Odeon & Hemmerleinhalle, Neunkirchen am Brand, Allemagne) Zappa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s