Yishak Banjaw – Love songs vol 2


  • CRITIQUE/

Vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un synthétiseur Casio ! Loin de l’écurie des « Ethiopiques » (Mahmoud Ahmed, Mulatu Astatke et Getatchew Mekuria) c’est vers une musique sortant tout droit d’une bande-son des télétubbies sous psychotropes que Yishak Banjaw nous emmène ici !  Soyons sérieux…

Voici un exercice purement esthétique : des morceaux longs, des sons arides, ensorcelants, et des thèmes répétitifs font de ce disque une œuvre psychédélique originale, respectant les mécanismes de la musique populaire éthiopienne tout en imposant une forme résolument originale et étrange…

Le synthétiseur n’est pas utilisé comme tel, mais comme un enfant qui utiliserait une bassine pour remplacer une batterie, c’est à dire comme un substitut.

Que de créativité dans ce continent africain… Il est temps de monter dans l’ascenseur du claviériste. Surprenant !  Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Libey Maduley……

Fikrehoy temkeri……

————————–

Le formidable travail du label Buda Records a permis de mettre en lumière la magie de l’ethio-jazz à travers des artistes comme Mulatu Astatke, Getatchew Mekuria, Seyfu Yohannes, Mahmoud Ahmed et bien d’autres, grâce aux fameuses compilations « Ethiopiques ».

Yishak Banjaw n’avait jusqu’à présent pas été mis à l’honneur. Mais la réédition prochaine de « love songs vol.2 » sur le label Teranga Beat, et sorti initialement uniquement en cassette en 1986, va enfin permettre de le découvrir à un plus grand nombre.

Sortie d’autant plus intéressante que ce claviériste se démarque de la plupart des autres musiciens d’Ethiopie, par son approche pour le moins originale. En effet, « love songs vol.2 » est intégralement interprété avec un petit Casio PT, c’est à dire un piano pour enfant. En résulte une version minimaliste et psychédélique de l’ethio-jazz. Cette approche n’est pas sans rappeler celle du musicien camerounais Francis Bebey.

Délicieusement kitsch, « love songs vol.2 » est un must-have absolu pour les amateurs de musique d’Ethiopie, par sa démarche pour le moins audacieuse et surtout pour sa totale réussite. Alternative radio.

————————–

1. Libey Ma’aduley 04:20
2. Ageren Ayehuwat 05:19
3. Fikrehoy Temekeri 05:52
4. Segno Sra Allebign 07:02
5. Ayine Yisasaleshal 06:55
6. Yadah (Sudanese Song) 04:50
7. Gwal Semahria 05:05
8. Engudaye Nesh 06:44

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s