Dirty Dozen Brass Band – Jelly

Poster un commentaire

25 avril 2021 par OC


.CRITIQUE/

Qui se rappelle du début du James Bond « Vivre et laisser mourir » où l’on voit une fanfare accompagner un enterrement ? Il s’agit de l’Olympia Brass Band, un des nombreux brass band de la Nouvelle-Orléans jouant pour toutes les occasions, mariages comme enterrements…

C’est à la fin des années 70 que naît le Dirty Dozen Brass Band. Cet orchestre va dépoussiérer le style traditionnel de ces orchestres typiquement Nouvelle-Orléans où les solistes sont plutôt discrets ; en lui incorporant un style plus soul, rythm’n blues ou même funk et où les solistes s’en donneront à cœur joie.

Cet album est un hommage a l’un des créateurs du jazz : Jelly Roll Morton, pianiste légendaire, même si ses thèmes sont un peu « massacrés » ici, mais il n’y a que les puristes qui y verront quelque chose à dire…

Ce groove est unique dans le monde, propre à cette région bénie des dieux de la musique, terre du swing absolu ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

full album……


Le Dirty Dozen Brass Band, un groupe novateur qui combine le R&B avec les rythmes de parade de la Nouvelle-Orléans, rend hommage au grand Jelly Roll Morton sur ce CD. En fait, le DDBB ignore la plupart des enregistrements originaux de Morton (et laisse de côté certains de ses thèmes) dans un ensemble inhabituel qui ne les amène pas à négliger leur propre individualité. Quelques monologues de Danny Barker ajoutent à l’authenticité de cette musique, qui prend de grandes libertés avec les compositions de Morton. Le trompettiste Gregory Davis (qui fait un duo avec le pianiste invité Eddie Bo sur « Dead Man Blues ») est le soliste le plus impressionnant, mais c’est le son des ensembles endiablés (propulsés par le sousaphone de Keith Anderson) qui donne à cet ensemble son sens. Les puristes, cependant, devraient éviter celui-ci. . All music

————————–

Jelly’s Jazz 0:08
Georgia Swing 3:18
Freakish 6:42
Sidewalk Blues 2:57
The Red Light District 2:00
Milenberg Joys 5:30
Mr. Ray « J » / Dead Man Blues 5:23
Jungle Blues 5:20
Shoe Shiner’s Drag 2:41
Wolverine Blues 5:06
Jelly Roll’s Misgiving 0:40
The Pearls 4:19
New Orleans Blues 4:01
Kansas City Stomp 2:49
The One And Only / Georgia Swing Reprise 0:44

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 117 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

8 août 2021
6 jours restants.

Archives

Commentaires récents

Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…
OC dans TC Matic- Choco
Dreyfus dans TC Matic- Choco

sur téléphone

Stats

  • 33 210 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2021
%d blogueurs aiment cette page :