Jacques Higelin – BBH75

Poster un commentaire

18 avril 2021 par OC


.CRITIQUE/

« Hey, je suis né dans un spasme, le ventre de ma mère a craché un noyau de jouissance et j’ai jamais perdu le goût de ça. »

Normalement sensé s’appeler BBH74, BBH75 sort en décembre 1974. Ce disque qui est le 3ème en studio vient marquer une nouvelle naissance du chanteur, bien loin de ses débuts plus songwritter ou même des années Canetti où l’humour, l’accent jazzy et l’ironie étaient omniprésents.

C’est ici un album 1er degré et plus frontal, un vrai manifeste du rock français. A la différence d’un univers beaucoup plus onirique qu’il créée quelques années plus tard (Champagne, Caviar…), BBH75 est brut de pomme et d’une conception très équilibrée.

Un foisonnement de tubes… Un vrai plaisir à réécouter ou découvrir ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

full album……


BBH 75 est le troisième album studio de Jacques Higelin, sorti en décembre 1974.

Historique
Le titre de l’album, BBH, est formé par les initiales du nom des trois musiciens qui ont participé : Benarroch, Boissezon, Higelin.

Si Cigarette et Une mouche sur ma bouche, écrites par Higelin seul, restent encore dans la veine minimaliste de l’époque Saravah, les autres titres, co-écrits avec le guitariste de l’album Simon Boissezon, marquent un virage décisif dans la carrière d’Higelin : jusqu’alors chanteur folk tendance expérimentale, il empoigne un statut de rock-star, témoin de la violence des grandes banlieues.

L’album devait initialement s’intituler BBH 74, mais sorti seulement tout à la fin de l’année 1974, on le baptisera finalement BBH 75. Un 33 tours promotionnel hors-commerce, rarissime aujourd’hui, est sorti à l’époque sous le titre BBH 74.

« Hey, je suis né dans un spasme, le ventre de ma mère a craché un noyau de jouissance et j’ai jamais perdu le goût de ça. » (Jacques Higelin)

Réception
Selon l’édition française du magazine Rolling Stone, cet album est le 5e meilleur album de rock français. Il est également inclus dans l’ouvrage Philippe Manœuvre présente : Rock français, de Johnny à BB Brunes, 123 albums essentiels. L’album est certifié disque d’or pour 100 000 exemplaires vendus. wikipedia

————————–

1. Paris-New York, N.Y.-Paris 4:20
2. Cigarette 4:29
3. Mona Lisa Klaxon 3:15
4. Chaud, chaud, bizness-show 4:15
5. Est-ce que ma guitare est un fusil ? 5:40
6. Une mouche sur ma bouche 4:20
7. Œsophage boogie, cardiac’ blues 4:24
8. Boxon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 117 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

8 août 2021
6 jours restants.

Archives

Commentaires récents

Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…
OC dans TC Matic- Choco
Dreyfus dans TC Matic- Choco

sur téléphone

Stats

  • 33 210 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2021
%d blogueurs aiment cette page :