Bill Henderson – His complete Vee-Jay recordings vol.1

Poster un commentaire

4 juillet 2021 par OC


 .CRITIQUE/

Bill Henderson est un chanteur baryton de jazz dans le style de Joe Williams, ce qui reste très classique. Il a commencé sa carrière avec le trio du pianiste Ramsey Lewis, avec lequel il enregistre ce 1er disque dont les 7 premières plages en sont la concrétisation ; album enregistré sur le plus grand label de musique noire américaine de l’époque : Vee Jay record.

C’est de la plage 8 à la plage13 qu’arrive pour moi les choses intéressantes, avec des musiciens plus modernes tels Yusef Lateef et Booker Little, accompagnés par le « Rythm section » -Paul Chambers, Wynton Kelly et Jimmy Cobb- qui enregistrent au mois d’avril de la même année avec Miles Davis, le disque le plus célèbre de l’histoire du jazz : Kind of blue !

Le style de chant très posé et un tant soit peu nonchalant peut faire parfois penser à Sinatra ; mais c’est surtout « the Song is you » avec son intro qui annonce la couleur, et dont les arrangements de cuivres sont tout simplement splendides.

L’enregistrement contient aussi 3 autres sessions avec Frank Wess, Blue Mitchell, Frank Strozier, Elvin Jones… Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

full album……

William Randall Henderson (19 mars 1926 – 3 avril 2016) est un chanteur de jazz américain et un acteur de télévision et de cinéma.

Biographie
Henderson est né à Chicago, dans l’Illinois. Henderson a commencé sa carrière musicale professionnelle en 1952, en se produisant à Chicago avec Ramsey Lewis, et a commencé à enregistrer en tant que leader après un déménagement à New York en 1958. Il a ensuite enregistré avec le pianiste de jazz Horace Silver une version vocale du « Señor Blues » de Silver, qui a été un succès dans les juke-boxes (au milieu des années 1950) et qui reste l’un des singles les plus vendus du label de jazz Blue Note. En outre, Henderson a joué et enregistré avec Oscar Peterson (Bill Henderson with the Oscar Peterson Trio), Jimmy Smith, Count Basie, Yusef Lateef et Eddie Harris. Il a été sous contrat avec le label Vee Jay entre 1958 et 1961, qui a enregistré son premier album en tant que leader, Bill Henderson Sings (1958), qui compte le trompettiste Booker Little parmi ses sidemen.

À partir du milieu des années 1970, il apparaît fréquemment à la télévision dans des rôles de soutien, généralement ponctuels. Ses rôles au cinéma ont suivi une tendance similaire – des rôles mineurs et de soutien. Henderson a également enregistré ses propres pistes vocales sous le nom de « King Blues » pour le film comique Get Crazy (1983). Henderson a fait une apparition vocale sur l’album The Art of the Song (1999) de Charlie Haden. wikipedia

—————————————

Bill Henderson est un chanteur de Jazz américain,né le 19 mars 1926 à Chicago. Il s’illustrera par sa voix singulière de baryton. Son œuvre, aux accents de blues et de swing s’inscrit dans la tradition de Joe Willliams et de Ernie Andrews (chanteurs de jazz américain). « Senor Blues » (enregistré en collaboration avec Horace Silver) est l’un de ses grands succès.
La carrière musicale de Bill Henderson débute en 1952 aux côtés de Ramsey Lewis à Chicago . Déterminé à se faire un nom dans le monde du jazz, il rejoint New York en 1956 , où il enregistre ses premiers titres chez Vee-jay (qui est l’une des plus grandes maisons de disques dirigés par les Noirs américains). Il sera soutenu par cette maison de disque pendant 3 ans (1959-1961). Pendant cette période, Ramsey Lewis, Booker Little, Yusef Lateef et Eddie Harris seront ses musiciens.

En 1963, Bill enregistre un album complet, accompagné par le trio d’Oscar Peterson.
Bien qu’il fut accompagné de Count Basie (pianiste, organiste, chef d’orchestre de jazz), et qu’il accompli un record de vente en 1965, Bill Henderson ne rencontrera jamais un succès à la hauteur de son talent.

Il s’installe finalement à Los Angeles où il devient comédien, il jouera dans des comédies pour la télévision et dans quelques films pour le cinéma, tout en s’adonnant ponctuellement à sa passion pour la musique. Il se produira notamment aux cotés de Dave MacKay et de Joyce Collins (pianiste, chanteur).

Entre 1979 et 2006, Bill Henderson enregistre trois albums pour la Découverte (deux d’entres eux seront nommés au Grammy).

Aujourd’hui, Henderson donne régulièrement des concerts dans la région de Los Angeles et reste en excellente forme.

————————–

1 Bye Bye Blackbird 3:04
2 Joey, Joey, Joey 4:47
3 Free Spirits 2:45
4 Sweet Pumpkin 3:01
5 Love Locked Out 4:41
6 It Never Entered My Mind 5:48
7 My Funny Valentine 4:31
8 Moanin’ 2:35
9 Bad Luck 3:40
10 The Song Is You 3:01
11 This Little Girl Of Mine 2:45
12 You Make Me Feel So Young 3:11
13 Without You 2:25
14 Sleepy 2:45
15 I Go For That 3:55
16 Sleepy 2:23
17 Never Kiss And Run 3:48
18 Sleeping Bee

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 122 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

24 octobre 2021
4 jours restants.

Archives

Commentaires récents

OC dans Patrick Coutin – Co…
Bogosse76 dans Patrick Coutin – Co…
Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…

sur téléphone

Stats

  • 34 378 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2021
%d blogueurs aiment cette page :