The Modern lovers

Poster un commentaire

29 juin 2015 par OC


22

  • CRITIQUE/

J’ai découvert Jonathan Richman avec un disque plus tardif qui ne m’avait pas pas vraiment enchanté, je trouvais ça rigolo (Abdul and Cléopatra), mais c’est en écoutant ce disque que j’ai pris réellement une claque ! Ce disque de ce groupe d’outre-atlantique est-il un embryon de ce qui va devenir le punk en Angleterre ? Ce qui est intéressant, c’est cette énergie sans un gramme de distorsion, c’est presque du before-punk.

Cette voix magistrale de Jonathan Richman et surtout la participation de Jerry Harrisson qui quittera le groupe pour former les Talking Heads avec David Byrne. Les sex Pistols reprendront le morceau « Roadrunner » dans the « Great rock’n roll swindle », Sublime……!  Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Full album………



The Modern Lovers était un groupe de rock originaire de Boston (États-Unis), qui n’aura existé que trois ans, de 1970 à 1973. Jonathan Richman, son fondateur, chanteur-guitariste-compositeur, poursuivra une carrière solo, parfois accompagné d’autres Modern Lovers généralement plus acoustiques et bucoliques, qui n’ont en tous cas plus rien à voir avec la version initiale du groupe et son unique album The Modern Lovers sorti en 1976, bien après sa dissolution. Ce disque, punk-rock avant l’heure, est pour l’essentiel produit par John Cale.

En 1972, les Modern Lovers avaient déjà enregistré des maquettes avec Kim Fowley, mais aucune compagnie discographique n’avait voulu sortir ces bandes. Les Modern Lovers retournent en studio l’année suivante avec John Cale, mais là encore personne n’est preneur. Le disque, orné d’un simple cœur stylisé sur fond bleu, ne sortira que trois ans plus tard mais le ton direct, rageur et sensible des morceaux marquera la postérité. Les Sex Pistols en reprendront le titre qui ouvre la face A, Roadrunner, écrit à dix-huit ans par Jonathan alors qu’il faisait l’aller-retour Boston-New York pour voir ses héros du Velvet Underground, dont il reprenait souvent Foggy Notion en concert. Wikipédia

Roadrunner – 4’04
Astral Plane – 3’00
Old World – 4’03
Pablo Picasso – 4’21
She Cracked – 2’54
Hospital – 5’31
Someone I Care About – 3’37
Girlfriend – 3’52
Modern World – 3’42

Jonathan Richman : voix, guitare
Ernie Brooks : basse
David Robinson : batterie
Jerry Harrison : claviers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 113 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

16 mai 2021
8 jours restants.

Archives

Commentaires récents

Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…
OC dans TC Matic- Choco
Dreyfus dans TC Matic- Choco

sur téléphone

Stats

  • 31 620 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2021
%d blogueurs aiment cette page :