Residents : Commercial album


the+residents+eskimo+original

  • CRITIQUE/

Ah! Les Residents… Voici un groupe auquel le terme d’iconoclaste va à merveille !

Ce groupe existe depuis 1972, et nous concocte depuis une musique plus qu’originale (80 albums + des singles, des dvds, des pièces de théâtre, des cd-roms…). Ces personnages en costumes queue de pie avec chapeau haut de forme, trônant sur un œil énorme en guise de tête, sont armés de synthétiseurs et de leurs voix, pour  distiller une musique aussi minimaliste que répétitive.

Dans ce disque au concept unique, une succession de quarante morceaux d’une minute nous est proposée, 30 secondes d’intro, 30 secondes de chant, et c’est fini ! Pas le temps de trouver ça rasant! Malgré l’originalité débordante cette musique reste ludique, rythmique et mélodique, et demeure figée dans le temps … Immuable, moderne en 1972, et pour toujours ! Cet album reste leur plus connu à ce jour.

Si vous n’aimez pas, vous pouvez toujours vous servir d’un morceau comme sonnerie de téléphone portable ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Full album…..

Video…….

http://www.residents.com/home/

——————————

The Residents est un collectif d’artistes américain formé en 1972 à San Francisco, Californie. Il est surtout connu pour sa production discographique, ses spectacles de théâtre musical et ses nombreuses vidéos d’art.

Durant les quarante années de sa carrière, The Residents a fait paraître plus de quatre-vingts albums et de nombreux singles. Le groupe a également produit un court-métrage, cinq importantes pièces de théâtre musical, trois fictions interactives sur CD-ROM, dix DVD (4 DVD de concerts et 6 DVD de films et d’art vidéo) ainsi que des bandes sonores pour le cinéma et la télévision. La musique des Residents emprunte des éléments des avant-gardes musicales et de l’anti-art et se mélange aussi avec des formes se rapprochant de la musique pop. Leurs compositions musicales intègrent un grand nombre d’influences, particulièrement ; les musiques de films et de séries télévisées des années 1960 et 1970 ; les musiques des compositeurs associés au surréalisme ; la musique romantique ; l’avant-garde musicale américaine ; les musiques de cabaret, de burlesque et de théâtre comique ; les techniques vocales utilisées en dessin animé, par les ventriloques et par les marionnettistes ; la poésie sonore ; les musiques country, blues, rock, jazz, psychédélique ; la musak et les jingles ; la pop anglophone commerciale ; la musique militaire ; les musiques traditionnelles américaines ; les musiques de films, (surtout celles de Ennio Morricone et de Nino Rota) ; les musiques de gamelans balinais et javanais, de kulingtan et d’autres musiques traditionnelles ou modernes de différentes cultures.

Les membres du groupe ont toujours tenu à demeurer anonymes. Très peu de choses sont connues à leur sujet, si ce n’est les noms de quatre membres de la Cryptic Corporation, leur compagnie de production : Homer Flynn, Hardy Fox, John Kennedy et Jay Clem (ces deux derniers ont quitté la corporation au début des années 1980). Flynn et Fox sont souvent soupçonnés de faire partie du noyau dur du collectif par les critiques musicaux et leurs fans (la voix de Flynn, porte-parole de la Cryptic Corporation, serait identifiable sur la plupart des albums des Residents et la plupart des titres des Residents sont enregistrés à la société américaine des droits d’auteurs sous les noms de Fox et Flynn). Jusqu’en 2012, les Residents ont refusé de donner des interviews, sauf par la voix de Fox et Flynn comme représentants de la Cryptic Corporation. Le mystère qui entoure l’histoire de ce groupe est le plus souvent ponctué d’anecdotes et de théories invérifiables diffusées par la Cryptic Corporation ou les rumeurs de fans. Leur costume emblématique a pendant longtemps consisté en smokings, hauts-de-forme et masques représentant des globes oculaires, rendant impossible leur identification lors de leurs prestations scéniques ou sur les images photographiques.

————————

The Residents en partant du principe que :
1) La musique pop est en grande partie une répétition de deux types de phrases musicales, les vers et le refrain
2) Ces deux éléments se répètent en moyenne trois fois dans un tube radio potentiel
3) En la dégraissant du superflu, une chanson pop ne fait pas plus d’une minute
4) Une minute, c’est aussi le temps de la plupart des spots publicitaires
5) La musique américaine n’est donc que de la publicité…
se fendent d’un album COMMERCIAL qui n’a de commercial, bien sûr, QUE le nom…

40 titres donc (sur un vinyle à l’époque) cela fait beaucoup de zic, non ?
NON ! Avec des morceaux ne dépassant guère la minute le compte est bon.

Loin des expériences barrées du « 3 Reich R&R » ou de l’ambiant « Eskimo », ce skeud est abordable par tous, un disque pour les 7 à 77 ans, pour les petits cacas parfumés du matin ou pour les lectures au calme en nocturne, bande-son continue de vos vies un peu terne, laissez-vous tenter.

Avec le concours de Phil ‘Snakefinger’ Lithman (guitare, chant, violon), du grand Fred Frith (guitare) & de Chris Cutler (percussions, batterie) (anciens Henry Cow excusez du peu) ils prouvent qu’ils sont les artistes les plus imaginatifs de la scène indépendante Californienne de l’époque, 1980.

————————

Les Residents est un groupe unique dans le paysage contemporain. Leur anonymat bien gardé derrière des smokings noirs et impersonnels, et un globe oculaire en guise de tête. Ces déguisements leur permet de critiquer les rouages de la pop musique en évitant le centre de ce milieu même: l’égo qui encourage l’auditeur à s’y identifier. Les Residents sont comme des entités étrangères qui peuvent en tout objectivité critiquer un monde qu’ils observent à distance.
Commercial Album est teinté de l’humour noir qui caractérise si bien l’univers angoissant des Residents. 40 morceaux constituent l’album. Ce chiffre fait référence au Top 40 américain qui définit l’ordre des chansons non plus selon des préoccupations musicales mais d’après le marché. Les chansons durent toute une minute exactement. Une minute de quoi? Du squelette d’une chanson pop durant normalement 2 minutes trente. Il s’agit de la substance concrète d’un morceau pop.
Qu’on ne s’y trompe pas, la musique des Residents ne fait preuve d’aucune générosité sur ce disque, au contraire. Les arrangements sont décharnés, les paroles sont pauvres et rares, les sons sont désuets, toujours une uniformité de ton qui brise tout drame rock. Un court texte sur le vinyl original préconisait même à l’auditeur d’écouter quatre fois la même plage d’une minute s’il voulait avoir un morceau en entier. Provocation certes mais pas gratuite lorsque l’on connait la pauvreté de ce qui est diffusé à la radio. Il s’agit juste de révèler l’absurdité de ce qui d’habitude se fait mécaniquement sans notre intervention.
Commercial Album est sans doute l’un des plus grands albums concept de l’histoire de la pop musique. Sa qualité n’a d’égal que sa perversité: reprendre le formatage pour le vider de sa substance et montrer un humour ravageur. On a bien besoin de ce genre d’objet sans convention qui aujourd’hui se raréfient. xsilence.net

————————

 1  Easter Woman
2  Perfect Love
3  Picnic Boy
4  End of Home
5   Amber
6  Japanese Watercolor
7  Secrets
8  Die in terror
9  Red Rider
10 My second wife
11  Floyd
12  Suburban bathers
13  Dimples and Toes
14  The nameless souls
15  Love leaks out
16  Act of being polite
17  Medicine Man
18  Tragic Bells
19  Loss of Innocence
20 The Simple Song
21  Ups and Downs
22  Possessions
23  Give it to someone else
24  Phantom
25  Less not more
26  My Work is o behind
27  Birds in the trees
28  Handfull of Desire
29  Moisture
30   Love is …
31   Troubled man
32   La La
33   Loneliness
34   Nice old man
35   The Talk of Creatures
36  Fingertips
37   In between dreams
38   Margaret Freeman
39   The Coming of the Crow
40   When we were young

Un commentaire

  1. … et voilà, je découvre ton blog ;.. et la première page, est su rle groupe que j’ai vu le plus souvent en concert :
    the Mole Show, history of american music, the 13rd anniversary, the holy bible ….
    j’ai une quarantaine de disques, dvd, cd rom …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s