Bunny Wailers – Blackheart man

Poster un commentaire

7 mars 2016 par OC


hqdefault

  • CRITIQUE/

Le plus grand des « petits disques » de l’histoire du reggae ou le contraire si vous préférez… Soyons sérieux… ce disque ne dévoile pas rapidement toute sa richesse et se mérite !

C’est le 1er disque de Bunny Wailers après son départ des « Wailers », le fait que B.Wailers ne supportait pas l’avion, n’arrangeait pas l’organisation des tournées à travers le monde. Peter Tosh quittera aussi le groupe par la suite, pour suivre sa carrière solo.

Avec un casting absolument délirant (même Marley fait des chœurs dans « Dreamland » car l’album contient 2 morceaux provenant de session antérieurs avec les « Wailers ») ce premier disque nous rappelle évidement, le son Marley avec en plus, une section cuivre et même Peter Tosh au mélodica !

Ce disque dégage une finesse, une sensibilité et une grande classe, avec toute l’humilité qui en découle. Allez-vous avoir la chance de saisir les contours de ce petit chef-d’œuvre ?

Respect M. Livingstone … !  Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Full album……

————————–

Blackheart Man est le premier album enregistré par Bunny Wailer après avoir quitté les Wailers. Les musiciens qui accompagnent le chanteur sont ceux des Wailers. Même Peter Tosh participe à l’enregistrement. En fait, le seul Wailer qui ne joue ni ne chante est Bob Marley.
Dream Land est un remix du single Dreamland enregistré en février 1971 par les Wailers pour Lee Perry. Quant à Fighting Against Convictions, écrit par Bunny pendant son incarcération (de juillet 1967 à septembre 1968), c’est un remix du single Battering Down Sentence enregistré en 1974 par Bunny pour son label Solomonic.
L’enregistrement des huit autres titres a lieu durant l’été 1975. Reincarnated Souls et The Opppressed Song avaient été enregistrés en avril 1973 et devaient figurer sur l’album Burnin’ (qui devait d’ailleurs initialement s’appeler Reincarnated Souls). Ils avaient finalement été écartés de la maquette finale et Bunny les réenregistre donc en solo. Wikipédia.

————————–

Face A

  1. Blackheart Man (Livingston) – 6:17
  2. Fighting Against Convictions (Livingston) – 5:11
  3. The Oppressed Song (Livingston) – 3:22
  4. Fig Tree (Livingston) – 3:07
  5. Dream Land (Livingston) – 2:47

Face B

  1. Rasta Man (Livingston) – 3:51
  2. Reincarnated Souls (Livingston) – 3:43
  3. Armagideon (Armagedon) (Livingston) – 6:46
  4. Bide Up (Livingston) – 2:33
  5. This Train (traditionnel)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 117 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

8 août 2021
6 jours restants.

Archives

Commentaires récents

Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…
OC dans TC Matic- Choco
Dreyfus dans TC Matic- Choco

sur téléphone

Stats

  • 33 210 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2021
%d blogueurs aiment cette page :