XTC – GO 2


  • CRITIQUE/

Voilà le second album d’XTC qui clôture définitivement mon attachement à ce groupe british, en tout cas sous ce nom…

Intermédiaire entre « White music« , un 1er disque pas toujours équilibré mais énergique et « Drums and wires » d’où sera tiré le tube « Making Plans For Nigel « , GO2 est le dernier enregistrement avec le clavier iconoclaste Barry Andrews, qui en fin de compte représentait ce que j’aimais particulièrement dans XTC : la folie explosive !

Ce n’est pas le côté pop qui m’intéresse ici, mais l’inventivité, la créativité et le risque artistique engagé. Avec GO2, on trouve ici un bon compromis entre post-punk et pop.

Quelle inventivité, quelles recherches de rythmes et d’ambiances originales ! Un Album de jeunesse ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Full album……

————————–

Alors que la première vague du punk s’étiolait, les genres qui en ont découlé se construisaient, en 1978. On peut même dire que cette année a été un chaudron bouillonnant, on y trouve plusieurs excellents albums, libres, riches en idées, montrant des groupes en pleine phase d’imagination : Fear of Music de TALKING HEADS, The Scream de SIOUXSIE AND THE BANSHEES, Systems of Romance d’ULTRAVOX, Real life de MAGAZINE, mais aussi Black and White des STRANGLERS. Sur cette liste prestigieuse doit également figurer le second album de XTC, intitulé Go 2, le plus rock et le moins pop qu’ils aient jamais proposé, un disque plein de rebondissements où l’énergie est énorme mais mieux canalisée que sur le maladroit White Music.

Sa nature moins mélodique dessert malheureusement la réputation de l’album, qui souffre de mauvaises critiques injustes. Bien sûr, la pochette est peut-être une autre raison. Celle-ci est relativement célèbre pour son absence totale et volontaire d’attractivité. En effet, elle consiste en un texte tapé à la machine à écrire, en blanc sur fond noir, qui explique de façon énervante que les pochettes d’albums sont conçues pour inciter les gens à acheter. Pure dérision avec une mise en abyme a contrario, c’est une attitude alternative avant l’heure… En tout cas, c’est certain que cette présentation ne fait effectivement pas vendre et, même si elle amuse les critiques, il est probable qu’elle fausse leur sentiment au sujet de la musique elle-même.

Les fans, eux, ont tendance à encenser tout ce qu’a écrit leur cher Alan Partridge, mais on voit rarement des avis dithyrambiques sur Go 2. Ils l’aiment sans doute, mais le considèrent comme en-deçà des «grandes œuvres». Je me dois donc de l’affirmer, en tant qu’amateur du courant new wave/post-punk, mais pas allergique à de la bonne pop : il s’agit d’un de leurs meilleurs albums, avec Black Sea et English Settlement. Seul le fait que son style soit un peu à part peut expliquer qu’il ne soit pas reconnu à sa juste valeur. L’argument selon lequel le claviériste Barry Andrews n’était pas a sa place est quand même recevable, d’autant que celui-ci a quitté le groupe après Go 2.

Le style, justement… on peut particulièrement le comparer avec Fear of Music et Black and white. Tout comme les TALKING HEADS et les STRANGLERS, XTC a créé ici une musique délirante, énergique, un rock agrémenté d’éléments extérieurs comme du funk ou du dub. Les trois disques partagent un côté freestyle d’une facilité insolente qui les rend profondément jouissifs. Go 2 a d’ailleurs été réalisé assez rapidement, ce qui n’est pas souvent un gage de qualité, mais la personnalité névrotique de Partridge semble bien coller à ce genre d’exercice. D’un certain point de vue, c’est un peu dommage qu’ils n’aient pas poursuivi dans cette voie… Le revers de la médaille est que ce côté précipité implique une production faible : plutôt plate et pas très colorée.

La musique, par contre, est délicieuse. D’esprit plus new wave que ce qu’ils ont proposé ailleurs, elle parle de villes et de technologie. Et aussi de musique, tout simplement, Go 2 est en fait assez festif et positif. On trouve un peu de synthé, du piano, beaucoup d’orgue, des guitares abrasives mais pas trop, un chant déjanté mais très adapté au style. Il y a peu de fautes, à part le début instrumental kraftwerkien de «Battery Brides». Quelques rocks endiablés sont vraiment irrésistibles : «Meccanik Dancing», «Crowded Room», «Red» ou encore «Jumping in Gomorrah» (sans oublier la plage bonus, le single «Are you receiving me?»). «Buzzcity Talking» et «Beatown» sont plus tortueux et moins réussis, «The Rhythm» porte bien son nom, «My Weapon» est un peu groovy (mais ses paroles misogynes sont de très mauvais goût), et «Super-Tuff» reggae. Une belle diversité, sans partir dans tous les sens pour autant. Il reste «Life is Good in the Greenhouse», une chanson lente mais joliment tendue, et enfin le superbe final «I am the Audience», qui résume un peu le tout, avec un refrain presque martial qu’on prendra plaisir à chanter en chœur avec le groupe.

On l’aura compris, j’ai un goût particulier pour ce sympathique et survolté deuxième album de XTC. Il n’est simplement pas destiné au même public que les suivants. Sa richesse est exemplaire, il est plutôt constitué de petits fragments mélodiques s’enchevêtrant habilement, que de grandes mélodies faciles à retenir comme il se doit en musique pop. Ce sera le problème de Drums and wires : des chansons un peu trop longues qui entretiennent cette mélodie principale sans beaucoup d’évolutions, et il leur faudra quelques mois de plus pour régler cela. En attendant, Go 2, lui, ne doit vraiment pas être sous-estimé, tout amateur de rock énergique et compliqué serait bien inspiré de l’essayer.Wikipédia.

————————–

1. »Meccanik Dancing (Oh We Go!) » 2:36
2. « Battery Brides (Andy Paints Brian) »4:37
3. « Buzzcity Talking » 2:41
4. « Crowded Room » 2:53
5. « The Rhythm » 3:00
6. « Are You Receiving Me? »3:03
7. « Red » 3:02
8. « Beatown »4:37
9. « Life Is Good in the Greenhouse »4:41
10. « Jumping In Gomorrah » 2:04
11. « My Weapon » 2:20
12. « Super-Tuff » 4:27
13. « I Am the Audience »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s