Steely Dan – Pretzel logic


  • CRITIQUE/

Même s’il est enfoui dans une partie de ma culture de jeunesse, faisant quelques écarts vers un style musical appelé jazz rock, Steely Dan, avec ce disque plus particulièrement, reste pour moi un groupe majeur du siècle dernier .

Rappelons-nous qu’une photo de prostituée prise à Rouen dans les années 60/70 est sur la pochette de leur premier disque « Can’t buy à thrill » en 1972, d’où sort leur 1er tube « Do it again » !

Voici leur premier chef-d’œuvre en tant qu’album concept, tant par la qualité des compositions que par les enchaînements. Certes au niveau ambiance, on part un peu dans tous les sens, c’est pop, jazz-rock, rock, ballade, jazz ou parfois country… Ce disque ne serait-il pas une histoire concentrée de l’Amérique ? En tout cas, on ne peut pas lui retirer le caractère pop indéniable que transcende la voix du chanteur Donald Fagen.

« Rikky dont lose that number » reste le tube, mais « Barrytown » et « Parker’s band » restent mes préférés. Bonne découverte ! Ocollus

Cliquez sur le titre pour écouter (ci-dessous)

Full album……


Pretzel Logic (1974) est le troisième album du groupe de jazz-rock américain Steely Dan.

Présentation Il comprend la chanson, « Rikki Don’t Lose That Number », qui fut le premier grand succès du groupe. L’album a été disque d’or et huitième au classement des ventes. Ce succès est assez remarquable dans la mesure où la musique est sans concessions et est très différente de la musique rock de l’époque. Wikipédia

Si, plus tard, Aja servira de sésame à Steely Dan pour pénétrer dans quasiment tous les palmarès de la décennie, Pretzel logic est avec le recul son premier chef-d’oe;uvre incontestable, celui que l’on n’hésite pas à ranger aux côtés des Pet Sounds et autre Revolver dès qu’il s’agit de boucler ses valises pour une île déserte (cf le Dico du rock de Michka Assayas et le brillant plaidoyer de Philippe Auclair en faveur de cet album). Il s’agit, pour la première fois chez Steely Dan, d’une oeuvre maîtrisée d’un bout à l’autre dont la vision d’ensemble égale la qualité individuelle des chansons. Les InRocks

————————–

1 Rikki Don’t Lose That Number 4:33
2 Night by Night 3:40
3 Any Major Dude Will Tell You 3:08
4 Barrytown 3:22
5 East St. Louis Toodle-Oo 2:49
6 Parker’s Band 2:45
7 Through With Buzz 1:34
8 Pretzel Logic 4:33
9 With a Gun 2:19
10 Charlie Freak 2:45
11 Monkey in Your Soul 2:34

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s