The Itals – In a dis a time


  • CRITIQUE/

Etant donné la difficulté de trouver certains disques maintenant et la discographie clairsemée de ce groupe, j’évoque aujourd’hui une compilation sortie en 2008 .

Ce n’est peut être pas un groupe historique, mais le tube « In a dis a time » sorti fin 70 en Jamaïque vaut à lui seul toute la production reggae de ces dernières années ! Certes, je suis un peu catégorique, mais il suffit juste d’écouter… Donc à mettre dans toutes les playlists de Reggae qui se respecte !

Le mot  » itals  » veut dire être proche de la nature, être simple ou en bonne santé : voilà donc le sentiment qui ressort de ce trio roots d’une simplicité à toute épreuve, en parfaite adéquation avec leurs propos.

Je vous laisse entre de bonnes mains, mais attention… Dont wake the lion !! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

In a dis a time……

Brutha out deh……

Dont wake the lion……

————————–

The Itals est un groupe de reggae roots jamaïcain, formé en 1975 par Ronnie Davis, Keith Porter et Lloyd Ricketts (23 septembre 1947 – 22 juillet 2011).

Les trois membres des Itals avaient déjà entamé une carrière solo ; Davis et Ricketts chantaient également au sein du groupe rocksteady The Tennors.

Leur premier morceau Ina Dis Ya Time, (avec Keith Porter au lead vocal) sur le riddim de Won’t You Come Home de Ronnie Davis, sera leur plus grand tube en Jamaïque.

En 1987, le chanteur David Isaacs remplace Lloyd Ricketts lorsque celui-ci est condamné à une peine de prison, ce qui l’empêche de se rendre aux États-Unis. Ronnie Davis quitte le groupe en 1994 pour poursuivre sa carrière solo, et chante désormais sous le nom de Ronnie Davis & Idren. Wikipédia.

_________________________________________________

The Itals, c’est avant tout une belle histoire d’amitié. Keith Porter, Ronnie Davis et Lloyd Ricketts sont tous originaires de Westmoreland, une paroisse située dans l’ouest de la Jamaïque. Keith, de son vrai nom Alvin Porter, a commencé à chanter à l’église et s’est vraiment passionné pour la musique grâce à son père. Il a formé son premier groupe, The Westmorlites au milieu des années 60. Il écrivait, composait et assurait le lead tandis que Roy Smith faisait les chœurs. En 1967, le duo sortait un premier morceau intitulé « Miss Highty Tighty » pour Studio One. De leurs côtés, Ronnie et Lloyd étaient respectivement chanteurs pour The Tennors et The Terrors.

Au début des années 70’s, Ronnie Intégra The Westmorlites et Lloyd remplaça Roy Smith, parti aux Etats-Unis. Le groupe a poursuivi son chemin et a continué d’enregistrer des singles pour différents producteurs à travers l’île. En 1976, les trois compères donnaient naissance à The Itals. Cette même année, le groupe signa un premier carton avec le titre « In A Dis A Time ». A noter qu’une compilation intitulée « Early Recordings 1971-1979 » fut publiée en 1987 sur le label Nighthawk Records.

En 1981, le groupe dévoilait un premier disque génial intitulé « Brutal Out Deh » avec Nighthawk. Cet album pose les bases d’un reggae root’s conscient et spirituel à l’image des morceaux « Rastafari Chariot », « Run Baldhead Run » ou bien « Herbs Pirates ». En 1983, The Itals récidivait avec « Give Me Power !» qui contient plusieurs perles telles que « Kill Crime », « Physical Pollution » ou « Material Gain ». Deux ans plus tard, ils publiaient le magique « Rasta Philosophy ». A l’origine, ce disque comprenait simplement 6 morceaux mais 6 sommets ! Enregistré et mixé au studio Harry J avec le Jah Children Band, The Itals rend une copie propre et riche en émotion ! Le crew nous offre une belle virée en terre rastafari avec le morceau éponyme qui lance le disque sur des chapeaux de roue ! The Itals véhicule la pensée rasta et prône des valeurs telles que l’amour, le respect ou l’espoir sur des titres aux noms évocateurs comme « Dance A Yard », « Satisfaction » ou encore « My Woman ». En 1997, parait une version CD qui inclut un morceau supplémentaire: « Jamaican Style & Dub ». Sur des riddims épurés, les trois voix entrent littéralement en fusion pour nous faire vibrer titre après titre !

Chez les rastas, « Ital » rime avec pureté, nature, ou encore bonne santé. Tous ces termes collent parfaitement à leur musique savoureuse et envoûtante. C’est un parfait équilibre des ingrédients avec des textes originaux, des cordes vocales perforantes et un reggae root’s au poil ! Le groupe a continué d’écrire et de composer au fil des années jusqu’à la sortie d’un nouvel album en 2009 intitulé « Let Dem Talk ». En parallèle, chacun a tenté sa chance en solo. Ronnie Davis a eu plus de réussite avec plusieurs albums solo, mais nous a tristement quittés en janvier dernier. lavieenreggae

————————–

 1. In A Dis Ya Time / Harbour View Rock (Feat. Vin Gordon) – The Itals (Feat. Vin Gordon)
2. Time Will Tell
3. Don’t Wake The Lion
4. Brutal Out Deh
5. False Preachers
6. You Don’t Care
7. Rougher Yet
8. Time Getting Harder
9. Seeing Is Believing
10. Temptation
11. Beware
12. Like You Do
13. The Way You Are
14. The Half
15. What About Me
16. Won’t You Come Home / Bump Skank (Feat. Trinity & Dillinger) – The Itals (Feat. Trinity & Dillinger)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s