David Bowie – Blackstar


  • CRITIQUE/

Comme souvent, un bon disque ne séduit pas dès la première écoute. Mis de coté chez le disquaire du coin, j’achète ce disque le vendredi dans sa version vinyle transparent (vendu aujourd’hui de 300€ à 1000€). Ma déception est au rendez-vous de la première écoute, le disque me parait linéaire, mis à part quelques morceaux qui sortent du lot.

Le lendemain, j’apprends la mort de Bowie à la radio, ce disque sera son dernier !

En le réécoutant, rien ne s’impose comme étant un chef-d’œuvre. Une vague sensation me titille l’oreille comme quand Bowie faisait la musique pour un jeu vidéo en 1999 (Omikron, « Nomad soul »), chose que je ne déteste pas…

Depuis,  ce disque se révèle à moi, lentement, à chaque nouvelle écoute, il me ravit… Son équilibre, sa conception, ses enchaînements, frisent la perfection ! C’est là où Bowie reste déroutant, car plus je l’écoute plus j’ai le sentiment de ne plus pouvoir m’en passer.

N’étant pas disponible car en tournée, la pianiste-compositrice et arrangeuse de jazz Maria Schneider, avec qui Bowie avait déjà travaillé, dirige le chanteur vers Donny McCaslin et son groupe de jazz. Le travail effectué par ce saxophoniste, à qui Bowie donne entière liberté, est remarquable tant par les ambiances que par les passages électro sans concession.

Je me permets de dire aujourd’hui avec le recul nécessaire, détaché de toutes attaches sentimentales ou personnelles vis-à-vis de la musique de Bowie, que ce disque est un de ses meilleurs. Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Full album……

Clip Black star

————————–

Blackstar (commercialisé sous le symbole ★) est le vingt-sixième et dernier album studio de David Bowie, sorti mondialement le 8 janvier 2016, date du soixante-neuvième anniversaire de l’artiste et deux jours avant sa mort. Le titre du même nom, sorti le 20 novembre 2015 en single, a servi de générique d’ouverture de la série Panthers. Blackstar est n°1 des ventes dans de nombreux pays au mois de janvier 2016. C’est aussi le premier album de toute la carrière de David Bowie à atteindre la première place du Billboard 200 aux États-Unis.

Histoire

Blackstar inclut deux chansons déjà parues : Sue (Or in a Season of Crime) et Tis a Pity She Was a Whore, sorties en single en octobre 2014 pour accompagner la sortie de la compilation Nothing Has Changed. Elles ont été réenregistrées pour l’occasion.

C’est grâce à sa collaboration avec la musicienne de jazz Maria Schneider sur le titre Sue (Or in a Season of Crime) qu’il rencontre le saxophoniste Donny McCaslin et son groupe de jazz qu’il sollicite pour travailler sur l’album.

La chanson-titre, Blackstar et sa vidéo, ont été diffusées pour la première fois le 20 novembre 2015 ; la chanson est ensuite reprise en « single ». Elle a également été utilisée pour le générique de la série télévisée française Panthers. Le deuxième « single » extrait de l’album, Lazarus, sort le 17 décembre.

Blackstar est considéré comme un album-testament, reprenant en grande partie, dans les textes et les vidéos promotionnelles, le leitmotiv de la mort et de la trace de l’auteur dans l’histoire.

Au Royaume-Uni, l’Official Charts Company annonce le 12 janvier 2016 que Blackstar est en passe d’atteindre la première place des classements avec 43 000 exemplaires vendus, avant l’annonce du décès du chanteur9. L’album devient le plus téléchargé sur iTunes sur le territoire britannique et aux États-Unis le lundi matin, à la suite de l’annonce du décès de Bowie, suivi du Best-of de l’artiste paru en 2005 et 25 d’Adele, tandis que The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, album de Bowie sorti en 1972 occupait la cinquième place9. En France, l’album prend directement la première place des meilleures ventes d’albums avec 66 697 exemplaires vendus10. Avec 156 500 exemplaires vendus en France, Blackstar est à la sixième place des albums les plus vendus au premier semestre 2016.

Trois chansons également issues des sessions de Blackstar12 sont parues par après sur la bande originale de la comédie musicale Lazarus (en). Il s’agit de No Plan, Killing a Little Time et When I Met You. Elles sont rassemblées et publiées avec Lazarus en EP sous le titre No Plan le 8 janvier 2017, date du 70ème anniversaire de la naissance de l’artiste. Wikipédia.

————————–

1.Blackstar – 9:57
2.’Tis a Pity She Was a Whore – 4:52
3.Lazarus – 6:26
4.Sue (Or in a Season of Crime) – 4:40
5.Girl Loves Me – 4:51
6.Dollar Days – 4:44
7.I Can’t Give Everything Away – 5:47

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s