Culture – Africa stand alone


  • CRITIQUE/

Enregistré dans le studio de Harry J recording par Sylvan Morris, là où furent enregistrés « Rastaman vibration » et  » Catch a fire » de Bob Marley, Africa stand alone est sorti en 1978 et c’est le 4ème album de Culture, mais officieux.

Ce disque aura un statut particulier, enregistré à la va-vite, on pourrait le qualifier de bootleg, car inachevé et sorti sans l’aval du groupe et du producteur de l’époque.

La plupart des morceaux seront réenregistrés par la suite par Sonia Pottinger, pour être inclus dans l’album suivant « Harder than the rest », excepté le morceau « Dog ago nyam dog » qui sera la seule trace originelle enregistrée.

Le coté roots des musiciens de cette session dévoile une ambiance peu connue du groupe, bien loin de leur son plus brut qui signera leurs albums futurs.

Original ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Full….


Africa Stand Alone est un album de 1978 du groupe jamaïcain de reggae roots Culture. Il a été enregistré avec l’ingénieur Sylvan Morris aux studios Harry J’s, à Kingston, en Jamaïque, entre les sessions du groupe avec les producteurs Joe Gibbs et Sonia Pottinger, et produit par Jamie Hatcher et Seymour Cummings.

L’album n’a jamais été entièrement achevé, et la version existante a été publiée sans la permission du groupe ou la participation du label américain April Records en 1978, ce qui en fait un véritable bootleg. La plupart des morceaux ont donc été réenregistrés avec Sonia Pottinger pour être publiés sur l’album Harder Than the Rest peu après. Il reste le seul album de Culture à présenter le titre « Dog Ago Nyam Dog » dans sa forme originale, bien qu’une version dub soit apparue sous le titre « Dog Eat Dub » sur l’album Culture in Dub plus tard la même année.

Ni le groupe de soutien (baptisé Sons of Jah par le chanteur de Culture, Joseph Hill) ni les producteurs d’Africa Stand Alone n’étaient apparus sur le disque auparavant. C’est peut-être pour cette raison que les versions des morceaux qui figurent également sur Harder Than the Rest sont réputées pour être plus brutes et moins disciplinées. Les accompagnements musicaux sont également connus pour être plus minimaux, ce qui permet au chant de jouer un rôle plus central. L’importation de copies d’Africa Stand Alone des États-Unis à peu près au même moment que la sortie de Harder Than the Rest a eu pour effet ultime de stimuler l’intérêt pour ce dernier, et pendant un certain temps, chaque disque a fait augmenter les ventes de l’autre.

Africa Stand Alone a été élu 5ème meilleur album de 1978 dans le sondage annuel du NME sur les 50 meilleurs albums.

————————–

  1. « Love Shines Brighter »

  2. « This Train »

  3. « Dog Ago Nyam Dog »

  4. « Tell Me Where You Get It »

  5. « More Vacancy »

  6. « Iron Sharpen Iron »

  7. « Garvey Rock »

  8. « Innocent Blood »

  9. « Behold The Land »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s