Elvis Costello & The Attractions – Punch the clock

Poster un commentaire

28 mars 2021 par OC


126440158

.CRITIQUE/

Pour ce 7ème disque avec The Attractions, Elvis Costello donne les manettes  à Clive Langer et Alan Winstanley, qui produisent entre autres Madness et Dexys Midnight Runners…

Dès le début, le groupe annonce la couleur avec « Let Them All Talk », un morceau énergique un brin rythm’n’blues avec une section cuivre et des chœurs détonants, et le morceau « Everyday I Write The Book » qui sera le tube de l’année 83. Notons aussi la superbe ballade : « Shipbuilding ».

Cet album très 80 se tient bien, même si les compos sont un peu inégales : peut-être trop de morceaux ? L’empreinte des Attractions est un peu gommée par la patte des producteurs, mais malgré l’ambiance plutôt commerciale, la voix d’Elvis Costello est là, telle que l’on aime, pour porter ce disque vers un large public ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

full album……


Peut-être frustré par le manque de succès commercial d’Imperial Bedroom, Elvis Costello a fait appel à Clive Langer et Alan Winstanley pour produire son successeur, Punch the Clock. La différence entre les deux disques est immédiatement perceptible. Punch the Clock a une surface lisse et brillante, avec des synthétiseurs superposés, des cuivres, des effets de studio et les chœurs d’Afrodiziak. L’approche n’est pas nécessairement erronée, car Costello est autant un musicien pop qu’un auteur-compositeur-interprète et plusieurs des meilleurs moments du disque – « Everyday I Write the Book », « Let Them All Talk » – fonctionnent bien comme des singles pop brillants. Cependant, le problème avec Punch the Clock est que Costello entre dans une période d’écriture de chansons en jachère ; c’est son ensemble le moins cohérent de chansons originales à ce jour. Les meilleurs moments, la ballade anti-guerre « Shipbuilding » et l’étrange pseudo-rap « Pills and Soap », sont aussi articulés et efficaces que n’importe lequel de ses travaux antérieurs, mais souvent Costello n’atteint pas ses standards, en particulier lorsqu’il essaie d’écrire une chanson dans le style de ses anciennes chansons. Néanmoins, l’éclat de la production de Langer et Winstanley fait de Punch the Clock une écoute agréable. L’écriture inégale de Costello signifie que seules certaines parties de l’album sont mémorables.. All music

————————–

Let Them All Talk 3:05
Everyday I Write The Book 3:54
The Greatest Thing 3:04
The Element Within Her 2:52
Love Went Mad 3:12
Shipbuilding 4:52
TKO (Boxing éeDay) 3:28
Charm School 3:55
The Invisible Man 3:05
Mouth Almighty 3:00
King Of Thieves 3:45
Pills And Soap 3:42
The World And His Wife 3:25

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 113 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

18 avril 2021
6 jours restants.

Archives

Commentaires récents

Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…
OC dans TC Matic- Choco
Dreyfus dans TC Matic- Choco

sur téléphone

Stats

  • 30 969 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2021
%d blogueurs aiment cette page :