Munir et Omar Bashir – Duo de oud

Poster un commentaire

30 mai 2021 par OC


.CRITIQUE/ Voici l’un des maîtres incontestables de l’instrument phare de la musique arabe. Ses origines irako-kurde emmène ce fils de charpentier à étudier très jeune le oud (luth oriental). Reconnu mondialement comme un esthète, il l’est également pour sa grande maîtrise des Maqams (modalité musicale de la musique orientale). Sa force d’innovation et de modernisation du genre vont le propulser au plus haut comme l’un des plus grands joueurs de oud du 20ème siècle. Qui de mieux que son fils pour l’accompagner… C’est en 1994 que naît ce disque fait de longues plages d’une musique orientale maitrisée, où le sens de la mélodie réunit ces 2 générations vers une fusion de styles, méditatif, rappelant des musiques de films, délivrant une musique ouverte et universelle, mais toujours d’une précision déconcertante. Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

full album……

Mounir Bachir (en arabe : منير بشير) ou Munir Bashir (1930 – 1997) était un joueur de oud irakien, considéré comme l’un des plus grands joueurs de tous les temps. Il est frère de Jamil Bachir, un autre joueur de oud. Biographie Mounir Bachir naît le 28 septembre 1930 à Mossoul en Irak d’un père d’origine syriaque orthodoxe et d’une mère kurde. Charpentier, son père est également chanteur et joueur de oud. Il encourage le penchant musical du jeune Mounir, qui s’inscrit dès l’âge de six ans à l’institut de Bagdad, dirigé alors par Chérif Muhieddin Haydar dont il devient l’élève. Mounir Bachir donne ses premiers concerts en 1953 sur un oud à cinq cordes doubles augmentées d’une grave. Le rajout de la corde basse est l’une de ses inventions au début des années 1950. Mounir Bachir modifie également la façade de l’instrument en pratiquant deux ouvertures ovales au-dessous de la rosace principale. Mounir Bachir part terminer ses études en Hongrie, où il obtient son doctorat de musicologie à l’université de Budapest en 1960. Il se retire au Liban et décide alors de mener une carrière de soliste. Sa carrière internationale est lancée en 1971 lorsque paraissent ses albums chez Ocora et EMI. Il retourne à Bagdad en 1973 et devient l’ambassadeur de la tradition savante et instrumentale arabe du moyen-orient avec un répertoire classique. Son style de prédilection concerne les pièces improvisées (taqsim). Il fonde ensuite Al-Bayariq, un groupe qui assume l’héritage de la musique abbasside. En opposition aux diktats de la chanson égyptienne, il impose le récital d’oud soliste, en fondant l’essentiel de son discours musical sur une interprétation libre et méditative du ‘maqâm’ classique de l’Irak. En 1989, Mounir Bachir reçoit le prix Unesco-CIM puis il s’exile en 1991, à la suite de la guerre et du blocus dont souffre l’Irak. Il partage sa vie entre Amman, en Jordanie, et Budapest. Il reçoit le Prix de la Communication Culturelle Nord-Sud de 1993. Il meurt à Budapest le 28 septembre 1997 à l’âge de 67 ans, alors qu’il s’apprêtait à se rendre à Mexico pour un concert et qu’il devait se produire au Théâtre de la Ville à Paris en duo avec Julien Weiss, devenu son disciple. Par sa technique exceptionnelle, sa justesse d’intonation, son invention et sa grande sensibilité Mounir Bachir est devenu le maître incontesté du luth arabe contemporain. Wikipedia ————————–
Fôg el-Nakhel 12:38 Pastâ Baghdadiyya 8:00 Hanân 12:37 Dabkâ 10:35 Ishtâr 13:30 Al-Amira Al-Andaluciyya 11:35

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 116 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

20 juin 2021
2 jours restants.

Archives

Commentaires récents

Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…
OC dans TC Matic- Choco
Dreyfus dans TC Matic- Choco

sur téléphone

Stats

  • 32 541 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2021
%d blogueurs aiment cette page :