Don Carlos – Wip the wicked clean

Poster un commentaire

23 janvier 2022 par OC


.CRITIQUE/

Don Carlos est l’un des créateurs du groupe Black Uhuru, mais n’y restera pas longtemps afin de poursuivre une carrière solo.

Cette compilation mélange 2 albums de 1983 : « Spread out » et « Pure gold » et reste une entrée idéale dans l’univers du chanteur. Ces voix légèrement tremblotantes et ce style de chant sont l’apanage du style Waterhouse, venu d’un quartier de Kingston et surtout valorisé par Junior Reid, Michael Rose et Don Carlos.

Est-il nécessaire de rappeler que les musiciens participant à cette compilation sont le haut du panier en matière de reggae, l’élite des musiciens du genre, ainsi que le gratin de la production (Harry J’s, Studio One, King tubby’s studio…) ?

Prenez plaisir à écouter ou (ré)écouter cette compilation sortie en 2014 chez Kingston sounds. Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

Ababa John I…..
Booming Ball …..

Don Carlos commence à chanter en 1973. En 1974, il fonde Black Uhuru avec Duckie Simpson, groupe qu’il quitte très vite pour se lancer dans une carrière en soliste. Il est, avec Michael Rose et Junior Reid, l’un des précurseurs du Waterhouse style.

Il réalise alors en solo plusieurs albums dont Time is the Master, Plantation et Lazer Beam, puis réintègre Black Uhuru en 1990, pour quelques années, avant de reprendre sa carrière solo.

Don Carlos a repris le titre légendaire Satta Massagana du groupe The Abyssinians, ainsi que leur autre grand classique Declaration Of Rights. Il a aussi réinterprété l’hymne Better Must Come de Delroy Wilson.

Don Carlos est une référence importante du reggae roots. Comme chez la plupart des artistes jamaïcains de son époque, beaucoup des chansons de Don Carlos portent sur la religion rastafarienne.

Il a également travaillé avec le groupe de reggae américain Groundation, notamment sur l’album « Hebron Gate » où il pose sa voix.

—————————————————————————————————

WATERHOUSE STYLE

Le style Waterhouse, parfois appelé Waterhouse sound ou Waterhouse singing, est un style de chant distinctif adopté par certains chanteurs de reggae de la fin des années 1970 au début des années 1980. Les chanteurs Michael Rose, Don Carlos et Junior Reid – qui ont tous été pendant un temps des chanteurs du groupe de reggae roots Black Uhuru – sont reconnus comme les pionniers du style Waterhouse.

Histoire

Le style Waterhouse est un style de chant particulier qui a émergé à la fin des années 1970 et au début des années 1980 au sein de la scène reggae jamaïcaine. Le style Waterhouse est communément décrit comme un style vocal gémissant et fluctuant, souvent nasal et strident, des caractéristiques qui lui donneraient un son distingué du reste des chanteurs de reggae. Les fondateurs communément reconnus du style Waterhouse sont les chanteurs Michael « Mykal » Rose, Junior Reid et Don Carlos, qui ont introduit ce style vocal à la fin des années 1970 et au début des années 1980, au plus fort du développement des premières formes de reggae dancehall (early dancehall). Le nom vient du célèbre quartier du même nom à Kingston, capitale de la Jamaïque, où les trois pionniers sont nés et ont émergé. Black Uhuru – un groupe de reggae roots également originaire du quartier de Waterhouse – est reconnu comme l’un des artistes les plus représentatifs du genre. Leur deuxième album, Showcase (1979) – avec Michael Rose comme chanteur principal – est considéré par certains comme la représentation ultime de ce style. Le style Waterhouse a influencé de nombreux artistes ultérieurs tels que Yami Bolo et Andrew Bees. Il est intéressant de noter que plusieurs des principaux représentants du style Waterhouse ont participé à la formation de Black Uhuru : alors que Don Carlos a été le leader du groupe à ses débuts au début des années 1970 (il est revenu pour une période dans les années 1990), Junior Reid et Andrew Bees ont remplacé Michael Rose dans les années suivantes. Bien qu’il soit né dans le reggae roots, le style Waterhouse a influencé de nombreux artistes de reggae dancehall des années 1980. Il semble que c’est avec l’explosion du dancehall numérique (raggamuffin) au milieu de la décennie (1985) que le style Waterhouse est devenu le plus populaire : d’importants représentants des débuts du ragga tels que Tenor Saw, Half Pint, Nitty Gritty, Anthony Red Rose et King Kong peuvent être reconnus comme faisant partie des principaux représentants du style vocal de ces années-là.

Deux compilations représentant le style Waterhouse sont Waterhouse Revisited et Waterhouse Revisited Chapter II, publiées respectivement en 1994 et 1995 par Hightone Records, qui contiennent du matériel des premiers chanteurs de dancehall enregistré dans la première moitié des années 1980. Wikipedia                 ————————–

1 Ababa John I 3:20
2 Booming Ball 3:17
3 Johnny Big Mouth 3:52
4 Lazer Beam 3:21
5 Back Wey With Your Mix Up 2:51
6 My Brethren Party 3:08
7 Love And Affection 2:58
8 Late Night Blues 3:52
9 Satta Massa Gana 2:30
10 Just Groove With Me 3:06
11 Spread Out 3:16
12 My Baby Just Cares For Me 3:23
13 Money And Women 2:51
14 Stop Fussing And Fighting 3:14

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 139 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

9 octobre 2022
2 jours restants.

Archives

Commentaires récents

Bogosse76 dans Patrick Coutin – Co…
Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…
OC dans TC Matic- Choco

sur téléphone

Stats

  • 40 836 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2022
%d blogueurs aiment cette page :