Ella Fitzgerald – Sings the Duke Ellington songbook

Poster un commentaire

13 mars 2022 par OC


 

.CRITIQUE/

Quand la patronne des chanteuses de jazz rencontre le Duke ! Ce disque studio est le premier d’une longue série qu’on appellera les « Songbook » ; à partir de là, Ella chantera les grands compositeurs de l’histoire du jazz et de la culture américaine.

A l’heure où, dans l’après bebop, le jazz va éclater vers une esthétique au modernisme assumé (dans un an, O. Coleman sort son 1er disque), cette rencontre au sommet entre Ella et Duke représente l’aboutissement de toute une époque qui fit les grandes heures de cette musique qui révolutionnera le 20ème siècle.

Duke Ellington met ainsi à disposition quelques-unes de ses plus belles compositions, en grand orchestre en première partie du disque puis en formation plus réduite ; ce qui laisse à Ella la possibilité de donner libre court à son exercice vocal favori, appelé « scat » (manière d’improviser avec sa voix comme avec un instrument).
Les 2 artistes se retrouveront plus tard pour d’autres enregistrements dont certains en live.

Un enregistrement historique ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

full album……

Ella Fitzgerald Sings the Duke Ellington Song Book est un album studio de 1957 de la chanteuse de jazz américaine Ella Fitzgerald, accompagnée par Duke Ellington et son orchestre, centré sur les chansons d’Ellington.

Faisant partie de la série « Song Book » de Fitzgerald, c’est le seul album où le compositeur est également présent en tant qu’interprète et la première occasion pour Fitzgerald d’enregistrer avec Ellington. C’est également l’entrée de la série Song Book qui lui a donné le plus d’occasions de montrer son talent pour le chant scat.

La majeure partie du troisième disque est consacrée à deux compositions originales de Billy Strayhorn, inspirées par la vie, le caractère et le talent de Fitzgerald. La performance de Fitzgerald sur cet album lui a valu le Grammy Award de la meilleure performance de jazz, individuelle, lors de la 1ère cérémonie annuelle des Grammy Awards.

L’album est sorti en deux volumes : Le premier volume comprenait Fitzgerald avec l’orchestre d’Ellington, le second de Fitzgerald dans un cadre de petit groupe.

Cet album marque le début d’une relation artistique fructueuse pour Fitzgerald et Ellington. Les années 1960 les verront se produire sur la Côte d’Azur pour l’album Ella and Duke at the Cote D’Azur (1966), et en Suède pour The Stockholm Concert, 1966. Leur seul autre album studio est Ella at Duke’s Place (1965). Wikipedia

                ————————–

Disc one
1 « Rockin’ in Rhythm » (Harry Carney, Duke Ellington, Irving Mills) – 5:17
2 « Drop Me Off in Harlem » (Nick Kenny) – 3:48
3 « Day Dream » (John La Touche, Billy Strayhorn) – 3:56
4 « Caravan » (Ellington, Mills, Juan Tizol) – 3:51
5 « Take the « A » Train » (Strayhorn) – 6:37
6 « I Ain’t Got Nothin’ But the Blues » (Ellington, Don George) – 4:39
7 « Clementine » (Strayhorn) – 2:37
8 « I Didn’t Know About You » (Bob Russell) – 4:10
9 « I’m Beginning to See the Light » (Ellington, George, Johnny Hodges, Harry James) – 3:24
10 « Lost in Meditation » (Mills, Lou Singer, Tizol) – 3:24
11 « Perdido » (Ervin Drake, H.J. Lengsfelder, Tizol) – 6:10
12 « Cotton Tail » (Duke Ellington) – 3:23
13 « Do Nothin’ Till You Hear from Me » (Russell) – 7:38
14 « Just A-Sittin’ and A-Rockin' » (Lee Gaines, Strayhorn) – 3:30
15 « (In My) Solitude » (Eddie DeLange, Duke Ellington, Irving Mills) – 2:04
16 « Rocks in My Bed » – 3:56
17 « Satin Doll » (Johnny Mercer, Strayhorn) – 3:26
18 « Sophisticated Lady » (Mitchell Parish) – 5:18
Disc two
1 « Just Squeeze Me (But Please Don’t Tease Me) » (Gaines) – 4:13
2 « It Don’t Mean a Thing (If It Ain’t Got That Swing) » (Ellington, Mills) – 4:12
3 « Azure » (Mills) – 2:18
4 « I Let a Song Go Out of My Heart » (Mills, Henry Nemo, John Redmond) – 4:08
5 « In a Sentimental Mood » (Manny Kurtz, Mills) – 2:44
6 « Don’t Get Around Much Anymore » (Russell) – 4:59
7 « Prelude to a Kiss » (Irving Gordon, Mills) – 5:26
8 « Mood Indigo » (Barney Bigard, Mills) – 3:24
9 « In a Mellow Tone » (Milt Gabler) – 5:07
10 « Love You Madly » – 4:37
11 « Lush Life » (Strayhorn) – 3:37
12 « Squatty Roo » (Hodges) – 3:38
13 « I’m Just a Lucky So-and-So » (Mack David) – 4:12
14 « All Too Soon » (Carl Sigman) – 4:22
15 « Everything But You » (George, James) – 2:53
16 « I Got it Bad (And That Ain’t Good) » (Paul Francis Webster) – 6:11
17 « Bli-Blip » (Sid Kuller) – 3:01
Disc three
1 « Chelsea Bridge » (Strayhorn) – 3:20
2 « Portrait of Ella Fitzgerald » (Strayhorn) – 16:10
◦ First Movement: « Royal Ancestry »
◦ Second Movement: « All Heart »
◦ Third Movement: « Beyond Category »
◦ Fourth Movement: « Total Jazz »
3 « The E and D Blues » (E for Ella, D for Duke) (Strayhorn) – 4:48
Bonus Tracks; Issued on the Verve 1999 3CD re-issue, Verve 314 559 248-2
1 « Chelsea Bridge – rehearsal » – 4:03
2 « Chelsea Bridge – rehearsal » – 3:37
3 « Chelsea Bridge – rehearsal » – 3:59
4 « Chelsea Bridge – rehearsal » – 3:20
5 « Chelsea Bridge – rehearsal » – 1:38
6 « Chelsea Bridge – rehearsal » – 1:20
7 « Chelsea Bridge – rehearsal » – 5:35
8 « Chelsea Bridge – rehearsal » – 3:39
9 « All Heart – rehearsal » – 3:54
10 « All Heart – alternative take I » – 3:33
11 « All Heart – alternative take II » – 3:22
12 « All Heart – alternative take III » – 3:25
Recorded June 15–October 27, 1957, Hollywood, Los Angeles, California.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 139 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

9 octobre 2022
3 jours restants.

Archives

Commentaires récents

Bogosse76 dans Patrick Coutin – Co…
Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…
OC dans TC Matic- Choco

sur téléphone

Stats

  • 40 836 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2022
%d blogueurs aiment cette page :