Muddy Waters – Hard Again

Poster un commentaire

28 août 2022 par OC


.CRITIQUE/

Voilà du blues comme on aime en entendre en club. Après avoir fait les beaux jours du label Chess Records, l’un des maîtres du Chicago blues quitte le label en 1975, ce dernier se concentrant spécifiquement sur les rééditions.

C’est dans le label de Johnny Winter, Blue Sky, que ce monstre sacré du blues fait son retour, accompagné de son groupe de tournée de l’époque et de Johnny Winter à la guitare.
C’est un souffle nouveau, même s’il reprend des morceaux déjà enregistrés, tel le fantastique « Mannish boy » en introduction, reconnaissable par son gimmick musical devenu l’une des signatures du blues.
Les excellents musiciens Pinetop Perkins au piano ou James Cotton à l’harmonica étalent un tapis rouge pour mettre à l’aise Muddy Waters et ça se sent…

Que du bonheur ! Ocollus

Cliquez pour écouter (ci-dessous)

full album……

Hard Again est un album studio du chanteur de blues américain Muddy Waters. Sorti le 10 janvier 1977, c’est le premier de ses albums produits par Johnny Winter. Hard Again était le premier album de Waters sur Blue Sky Records après avoir quitté Chess Records et a été bien accueilli par la critique.

Historique
En août 1975, Chess Records a été vendu à All Platinum Records et est devenu un label de réédition uniquement. Waters quitte Chess Records peu de temps après et n’enregistre pas de nouveaux titres en studio jusqu’à ce qu’il signe avec le label Blue Sky de Johnny Winter en octobre 1976.

Enregistrement
Hard Again a été enregistré en trois jours. La production de la session était assurée par Johnny Winter et l’ingénierie par Dave Still – qui avait déjà fait l’ingénierie pour Edgar, le frère de Johnny, Foghat et Alan Merrill. Waters a utilisé son groupe de tournée de l’époque, composé du guitariste Bob Margolin, du pianiste Pinetop Perkins et du batteur Willie « Big Eyes » Smith. Les autres membres de l’orchestre pendant les sessions étaient l’harmoniciste James Cotton et le bassiste Charles Calmese, qui a joué avec Johnny Winter et James Cotton dans le passé.

Chansons
Trois des chansons de l’album – « Mannish Boy », « I Want to Be Loved », et « I Can’t Be Satisfied » – étaient des réenregistrements de chansons enregistrées précédemment pour Chess Records. Une chanson, « The Blues Had a Baby and They Named It Rock and Roll, Pt. 2 », a été coécrite avec Brownie McGhee et une autre, « Bus Driver », avec Terry Abrahamson.

Un extrait des sessions d’enregistrement, « Walking Through the Park », est apparu sur le CD de réédition Legacy Recordings de 2004, tandis que plusieurs autres morceaux non utilisés sont apparus sur King Bee en 1981.

Réception
L’album a été bien accueilli par les critiques musicaux. John Quaintance de Yahoo ! Music l’a qualifié d' »album remarquable » et de « retour en forme » pour Muddy Waters, commentant que « Johnny Winter, … James Cotton, Pinetop Perkins, Bob Margolin, Charles Calmese et Willie « Big Eyes » Smith sont tous ravis de se retrouver dans la même pièce que Muddy, et cela se voit, car ils posent des bases sérieuses pour le vieux maître qui se pavane et se vante comme si nous étions de nouveau en 1950″. Q l’a qualifié de « délice garanti » pour les « étudiants du blues d’après-guerre », tandis que Down Beat a déclaré : « Au chant, [Muddy est] enjoué et fier, musclé et insistant, son inspiration débordante s’étendant à son super groupe de route ». Dan Oppenheimer du magazine Rolling Stone a déclaré que « Mannish Boy » sonnait comme s’il avait été enregistré en direct, tandis qu’Oppenheimer et Daniel Gioffre de Allmusic soulignent tous deux la puissance de la batterie de Willie « Big Eyes » Smith. Oppenheimer et Gioffre partagent tous deux l’opinion que Hard Again est l’album du retour de Muddy Waters. Dans The New Rolling Stone Album Guide (2004), le journaliste Dave Marsh de Rolling Stone a déclaré que « Johnny Winter a apporté la touche de production sensible qui manquait à certains des enregistrements du début des années 70 de Muddy Waters ».
Dans son guide du consommateur pour The Village Voice, Robert Christgau a attribué la qualité intense du disque à « l’enthousiasme naturel d’une collaboration inspirée », et a fait remarquer sur sa position dans le blues de Chicago, « à l’exception peut-être de Live at the Regal de B.B. King et Walking the Blues d’Otis Spann (oh, il doit y en avoir d’autres, mais laissez-moi continuer), je ne me souviens pas d’un meilleur album de blues que celui-ci ». Dans une critique ultérieure pour Blender, le critique a trouvé que Muddy Waters avait une « voix virile » et a commenté que « tous les musiciens vedettes et les nouvelles perspectives stimulent l’excitation promise dans le titre ».

Palmarès et récompenses
Hard Again a atteint la 143e place du Billboard 200, ce qui était sa première apparition dans ce classement depuis Fathers and Sons en 1969. L’album a remporté le Grammy Award du meilleur enregistrement de musique folk traditionnelle ou ethnique l’année de sa sortie. Wikipedia

                ————————–
1. « Mannish Boy » 5:23
2. « Bus Driver » 7:44
3. « I Want to Be Loved » 2:20
4. « Jealous Hearted Man » 4:23
5. « I Can’t Be Satisfied » 3:28
6 « The Blues Had a Baby and They Named It Rock and Roll, Pt. 2″3:35
7. « Deep Down in Florida » 5:25
8. « Crosseyed Cat » 5:59
9. « Little Girl » 7:06
10. « Walking Through the Park » 3:55

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 139 autres abonnés

Traduire, translate, traducir, 翻译, תרגם ,ترجمة

Prochain post

9 octobre 2022
3 jours restants.

Archives

Commentaires récents

Bogosse76 dans Patrick Coutin – Co…
Lattlay Fottfoy dans Dogs – Walking shad…
Montigo Julio dans The Ethiopians – Engine…
maximemaillard dans Abbey Lincoln – Painted…
OC dans TC Matic- Choco

sur téléphone

Stats

  • 40 829 visites
©Copyright tous droits réservés disquesdumoi - 2015-2022
%d blogueurs aiment cette page :